Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Salies du Salat – Mazères sur Salat – 53 ans après le Cessez le feu en Algérie

D'autres Photos Ici

 

Discours de Jean-Louis Idiart à Salies du Salat

 

"Je suis attaché à cette date du 19 mars et aujourd'hui c'est un moment solennel et émouvant puisque c'est la dernière fois qu'en tant que conseiller général et en tant qu'élu je participe officiellement à une manifestation officielle et publique.  Ça me rappelle le 19 mars 1977 ou il n'y avait pas de commémoration ici à Salies et quelques heures avant que je prenne mes fonctions de maire j’avais assisté à une commémoration à Cazères. Je me rappelle comme député lorsque nous avons voté la reconnaissance du terme de guerre d’Algérie et non plus d'évènements d’Algérie. Je me souviens lorsque nous avons décidé que le 19 mars serait reconnu officiellement mais malheureusement à cet instant là le Sénat ne nous avait pas suivi. Il nous a suivi quelques années plus tard.


Et puis hasard du calendrier, c'est aujourd'hui 19 mars que nous terminons aussi à Salies. Je voudrais surtout dire que c'est une leçon que j'ai gardé de tous ces instants , celle de vous avoir vu à toutes et tous  militer pour le souvenir et surtout pour la paix. Parce que, ce qui est fondamental pour ce 19 mars c'est la reconnaissance de la fin de la guerre d'Algérie. Et lorsque les accords ont été signés, il y a eu une date définitive d'armistice. C'est ce jour là que la guerre se termine. Même s'il y a eu des actes ensuite. 


Vous vous êtes battus pour la reconnaissance de cette date, Vous avez tenu bon et vous avez gagné. Il a fallu du temps. 

Pourquoi? parce que tous ces jeunes qui sont partis et moi je me souviens, enfant à l'école primaire, de tous ces jeunes qui partaient et dont les adultes parlaient. On entendait les évènements à la radio qui se passaient la bas. Je me souviens de celles et de ceux qui revenaient morts et combien il y en a eu chez nous surement et combien en France. Et à l'époque on ne parlait pas de celles et de ceux qui sont revenus blessés dans leur chair, et ceux revenus meurtris, définitivement, psychologiquement, d'avoir participer à cette guerre et ce pour toute leur existence et qui n'étaient pas reconnus.


Je me souviens aussi en famille de la joie qu'il y avait d'entendre le 19 mars que la guerre d’Algérie était terminée.


C'est pour cela que nous sommes tous rassemblés depuis des années.
Mais aussi parce que ce n'est pas qu'une guerre qui pose problème, mais des guerres et nous croyons toujours que c'est la dernière. Il y a toujours ici et là des  conflits qui renaissent et la marche est longue pour arriver à une humanité pacifique.


Je crois que les uns et les autres nous avons encore tous ces combats là à mener mais vous, vous avez à les mener par l'exemple et toutes les démarches que fait la FNACA dans les écoles au nom de la mémoire est quelque chose de bon et d'important.


Merci pour ce que vous avez fait, souvent contraints, merci pour le sacrifice qu'a été le votre."

Salies du Salat – Mazères sur Salat – 53 ans après le Cessez le feu en Algérie
Tag(s) : #Canton de Salies, #Comminges

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :