Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Diaporama Cliquez pour faire avancer!!
Diaporama Cliquez pour faire avancer!!
Diaporama Cliquez pour faire avancer!!
Diaporama Cliquez pour faire avancer!!
Diaporama Cliquez pour faire avancer!!
Diaporama Cliquez pour faire avancer!!
Diaporama Cliquez pour faire avancer!!
Diaporama Cliquez pour faire avancer!!

Diaporama Cliquez pour faire avancer!!

Étape nécessaire pour les candidats aux élections départementales des 22 et 29 mars prochains: le marché à Salies du Salat. Ce lundi c'étaient les candidats de la liste "Ensemble pour le Comminges: que podem!" qui allaient à la rencontre des salisiens.

Les candidats: titulaires: Delphine Miquel, 27 ans, chargée d'études statistiques et Jean-François Subercaze, 65 ans, cadre retraité du Ministère de la Jeunesse et des Sports. Les remplaçants: Samira Hadoues, 35 ans, en recherche d'emploi et de Manu Alcaide, 71 ans, retraité EDF, maire adjoint de Mazères. Cette liste représente la Gauche unitaire et le PCF, du Front de gauche et le Mouvement républicain et citoyen.

A l'unisson du souhait de nombreux habitants du canton, "nous agirons avant tout contre l'austérité gouvernementale, contre les surenchères ultralibérales de la droite et du Front National," précise Jean-François Subercaze.

Des candidats qui regrettent également "le découpage absurde qui associe les 6 cantons historiques d'Aspet, Bagnères de Luchon, Barbazan, Saint-Béat, Saint-Martory et Salies du Salat. 132 communes, 94 kms d'un bout à l'autre, en attendant une autre reforme qui éloignera encore plus les citoyens des lieux de décision".

Au-delà de cette réalité, des questions: que va devenir l'aide aux investissements que le Conseil général apporte aux 589 communes et à des groupements de communes sur la Haute-Garonne? si l'action sociale reste du domaine du département, l'interrogation subsiste quant aux autres compétences: qui du département ou de la région aura en charge les routes, le transport,...

Plus précisément sur le grand canton de Bagnères de Luchon, ce sont des problématiques locales que les candidats soulèvent: la reprise de la ligne ferroviaire Montrejeau/Luchon; quelle suite aux inondations de Saint-Béat? quel devenir pour les hôpitaux de Luchon et de la Fontaine Salée à Salies? à quand les maisons de retraite de proximité abordables pour tous? quel devenir pour les services publics présents encore dans nos cantons ruraux?

Des réunions publiques se tiendront les:

vendredi 13 à 18h à Mazères, samedi 14 à 18h à Aspet, lundi 16 à 18h à Saint-Béat et le jeudi 19 à 18h à Saint-Martory.

Tag(s) : #Elections, #élections départementales, #Canton de Salies, #Comminges
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :