Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jeudi 16 avril 2015 à 20H00

 

"Boite à Frissons et Monte à Regret"

 

unnamed

« Boite à Frissons et Monte à Regret »

 

 Un hommage à l’accordéon (la boite à Frissons) et à la chanson réaliste de Bruant à Brassens

Puis

Des chansons de détenus sur fond de guillotine (le Monte à Regret) de 1810 aux années 20, le tout avec un clin d’oeil à la chanson argotique, et bouquet final de chansons Anarchistes

Avec Gigi (accordéon et chant) et Nénesse (voix et chant) pour vous servir.

Participation libre.

&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

Samedi 18 avril 2015 à 20H00

Les hommes naissent libres et égaux à part la majorité d'entre eux...

“CONFERENCE GESTICULEE”

PAR SERGE MASCHERONI

Images intégrées 1

 

 Ma conférence gesticulée, c'est une rencontre avec le consentement ou comment l'école m'a inculqué le sentiment d'infériorité, de culpabilité et même de nocivité. La honte d'avoir honte de son milieu social; l'école,un des grands moyens de dressage. Pourtant, je ne me suis jamais résigné à la position sociale que le hasard de la naissance m'a assigné;j'entre en conflit avec ceux qui me dominent et ce parcours  je vais vous le conférencier

Participation libre.

&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

Jeudi 23 avril 2015 à 20H00

Voyage musical aérien et poétique à travers l'Argentine

                      Racines et modernité s'entremêlent dans un même mouvement.

 

                 L'intimité des compositions se mêle à une culture commune qui appartient à tous. 

 

 

Duo de musique argentine conformé par Miguel Fernández en percussions et porté par  Gabriel Jordán guitariste, chanteur et compositeur argentin, arrivé en France en 2008. 

 Sa musique colorée, imagée, est imprégnée par les hauteurs et la culture des Andes, la terre où Gabriel est né et a grandi.

Ses sonorités sont influencées par la géographie, la "scénographie" des paysages, et les sensations intérieures qu'elle provoque.

Il ne s'agit pas pour autant de faire, dans ses compositions, de la musique traditionnelle pure. Pourtant l'influence est bien là dans les rythmes, l'harmonie, les percussions et la guitare "criolla". 

Le résultat est un voyage visuel, aérien et poétique, où la recherche du son - même assistée par ordinateur - est essentielle. 

 Le duo reprend aussi certains morceaux du folklore argentin qu'ils affectionnent tout particulièrement, d'Atahualpa Yupanqui, Raúl Carnota ou encore el "cuchi" Leguizamón.

 

Participation libre.

 

Tag(s) : #Musique et poésie, #Porte de la Fontaine Toulouse, #Haute-Garonne
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :