Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rugby XV - Amateurs - Barrage d'accession en Top 8. Stade Toulousain-La Valette demain à 16 h 30 à Gruissan
Une dernière marche à ne pas louper devant l'ascenseur

,

 

Marion Peyronnet, Amandine Loubet et les Toulousaines n'ont pas fini de s'arc-bouter tant le défi physique varois s'annonce de grande intensité./Photo DDM, Zoé Gauthier.

Marion Peyronnet, Amandine Loubet et les Toulousaines n'ont pas fini de s'arc-bouter tant le défi physique varois s'annonce de grande intensité./Photo DDM, Zoé Gauthier.

 

«L'osmose au sein d'un groupe en quête d'un aboutissement.» Voilà l'un des paramètres sur lequel Roxane Bilon insistait tout particulièrement, dimanche dernier, au sortir d'une «pseudo- finale» remportée de haute lutte (16-13) face à Bayonne.

Hélas, ni la préposée à la collecte des précieuses munitions en fond d'alignement ni ses coéquipières n'en ont fini avec le parcours du combattant et autres travaux forcés. La faute à une formule jugée «scandaleuse» par l'ensemble des protagonistes de cet épilogue à rallonge, Jean-Michel Gonzalez compris ! Ainsi, demain, il faudra faire abstraction de tout ce qui a été accompli en termes d'exploits puisque seul un succès aux dépens des Varoises est à même de permettre aux Toulousaines de rejoindre leurs voisines du BSORF dans la petite cour des très, très grandes de l'Hexagone (le Top 8), en septembre prochain.

Côté effectif, Charlène Corbière, qui n'a pas encore totalement récupéré du coup reçu en fin de première mi-temps, sera éventuellement remplacée par Michelle Marbenbrough si le feu vert du neurologue n'intervient pas au plus vite.

Et vu que la rencontre se joue dans le haut lieu du littoral audois cher à Didier Codorniou, champion de France en 1989 avec le Stade Toulousain, coup de projecteur amplement mérité sur une artiste appelée à faire vibrer la foule des supporters en tribune. En l'occurrence, Coralie Bertrand. Tel un objet volant non identifié, celle qui évolue à l'aile droite a inscrit un essai «d'un autre monde» attribué dans l'enthousiasme général à Claire Beauparlant, son homologue placée côté gauche.

Devant aussi, de Pia Clavé-Chastang (l'internationale passée par Limoges) à Laurie Laborie en passant par Amandine Loubet (alias, «PV»), les «pointures» sont légions. Reste à savoir si la jeune vague copilotée par Nathalie Feucher, Cyril Balester et David Gérard saura résister à l'entame de Valettoises que l'on annonce remontées «comme des pendules» du fait d‘une attribution de match peu en rapport avec le critère de l'équidistance géographique.

Philippe Alary

Tag(s) : #Rugby MCS, #Stade Toulousain
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :