Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Le moulin à eau de Saint-Sulpice / ODT

Le moulin à eau de Saint-Sulpice / ODT

 

Deux jours ne suffiront pas pour pousser les portes des 1 100 lieux et monuments de Midi-Pyrénées ouverts samedi 19 et dimanche 20 septembre au public pour les Journées européennes du patrimoine. En Haute-Garonne, ils sont près de 170. Voici quelques clés pour les visiter… Première proposition : se laisser guider par la thématique de cette 32e édition «Le patrimoine du XXIe siècle, une histoire d'avenir» qui met l'accent sur l'architecture contemporaine et son intégration dans l'environnement. Près de Toulouse, le nouveau pôle culturel de la ville de Cugnaux fait partie de ce nouveau patrimoine régional remarquable. Il fera l'objet de cinq visites guidées samedi et d'une rencontre à 15 heures avec l'architecte Jacques Munvez (réservation au 05 81 60 82 62).

Des pépites à découvrir

D'autres noms d'architectes résonnent encore à Toulouse comme celui de Fabien Castaing, fondateur de l'agence 3A qui imagina la Cité universitaire Daniel Faucher et les archives départementales. Autre héritage du mouvement moderne, le couvent des Dominicains (1 impasse Lacordaire à Toulouse) sera exceptionnellement accessible ce week-end. Cet ensemble mêlant maçonnerie de galets et béton brut, a été construit par les frères Joachim et Pierre Génard et Jean Auproux entre 1954 et 1960. Visites guidées le samedi à 11 heures et le dimanche à 15 heures, 16 heures et 17 heures.

Un autre lieu inattendu ouvrira ses portes, l'hôtel de Caulet-Résseguier, Construit au début du XVIIe siècle, celui que l'on appelle aussi l'hôtel Duranti est caractéristique des hôtels entre cour et jardin édifiés par les membres du Parlement de Toulouse. Remanié au XVIIIe siècle, il a conservé son plan en U mais a été privé de son jardin et d'une partie de ses murs en 1962 avec l'arrivée des Nouvelles Galeries. Des visites guidées de 45 minutes retraçant à la fois l'histoire de l'édifice et de celle des grands magasins toulousains seront assurées samedi de 10 heures à 18 heures (départ prévu devant l'entrée principale rue Lapeyrouse, réservation obligatoire au 05 34 45 98 98).

Les plus curieux pourront aussi participer gratuitement aux huit circuits proposés par l'association Mirabili'Art et animés par les étudiants en histoire de l'art de l'Université Toulouse II-Jean Jaurès. Au programme : «De l'abattoir aux Abattoirs : l'histoire d'une reconversion», samedi et dimanche à 10 h et 15 h ou encore «Du retable de Saint-Étienne à l'église Saint-Jérôme : quelques merveilles du baroque toulousain», samedi et dimanche à 9 h 30 et 15 h au départ de la fontaine du Griffoul place Saint-Étienne. Pour les histoires d'eau autour de Toulouse et ses fontaines, le rendez-vous est fixé samedi à 10 h et dimanche à 10 h 30 et 15 h 30, au Château d'eau (http ://mirabiliart.fr/journees-du-patrimoine).

Les Voix de Traverse à Belfort

L'association «Les Voix de Traverse» va profiter de cette 32e édition pour présenter son projet «Belfort : mémoires d'habitants», un portrait multimédia du quartier toulousain raconté par ses habitants. Casque sur les oreilles et audio-guide autour du cou, les visiteurs chemineront depuis la place Belfort vers la rue Héliot avant d'arriver devant l'ancienne église Notre Dame des Grâces. La balade sonore est librement téléchargeable sur le site de l'association, à l'adresse www.lesvoixdetraverse.com. Place Belfort les 19 et 20 septembre, entre 14 et 19h.

Patrimoine en 3D à Paul Sabatier

Jusqu'au 23 septembre, le service commun d'Etude et de Conservation des collections patrimoniales de l'université Toulouse III - Paul Sabatier, présente quelques spécimens du patrimoine ancien et contemporain qui composent les collections universitaires naturalistes de botanique, de zoologie, de paléontologie et de minéralogie. Un échantillon de ces différentes collections font l'objet de l'exposition «Patrimoine en 3D». Rendez-vous à l'espace d'accueil du Forum Louis Lareng, samedi de 10h à 18h et dimanche de 10h à 17h (renseignements : www.univ-tlse3.fr)


Du Comminges à la vallée de la Lèze

Le château fort de Saint-Marcet

Edifié au XIIIe, le château médiéval de Saint-Marcet, dans le Comminges n'avait pour vocation que de se protéger des invasions anglaises. Les vestiges présents aujourd'hui évoquent encore cette fonction défensive, autour d'un élément emblématique, la tour triangulaire, à la fois structure défensive et citerne, et son arrête agressive se dressant tel un message à l'envahisseur. Visite guidée d'une heure avec le propriétaire, limitée en nombre de personnes pour des raisons de sécurité. Renseignements : 06 85 95 12 57.

Découverte au fil de l'eau, le moulin de Saint-Sulpice-sur-Lèze.

Témoin d'une activité minotière aujourd'hui révolue, ce moulin doit sa très bonne conservation à la famille propriétaire qui entretient ce patrimoine familial. Un premier moulin avait été édifié dès le XVe siècle à cet emplacement, mais l'actuel a été bâti au XVIIIe siècle. Architecture typique avec ses briques foraines enduites, c'est à l'intérieur du moulin que l'on trouve les éléments les plus emblématiques que sont la roue à aubes, l'arbre et la meule tournante.

Infos pratiques : Moulin à eau de Saint-Sulpice-sur-Lèze, 11 chemin du Moulin, à côté du restaurant «Eau berge du moulin».

La Dépêche du Midi

Tag(s) : #Patrimoine, #Tourisme, #Haute-Garonne, #Comminges
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :