Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Salies du Salat - Exposition de peinture de Colette Havaux

Des Photos ICI

 

Colette Havaux, les visages d'un rêve

 

Les Salisiens sont venus en nombre au vernissage de l'exposition «  1  0  00 visages  » de Colette Havaux./ Photo DDM. ZG

Les Salisiens sont venus en nombre au vernissage de l'exposition « 1 0 00 visages » de Colette Havaux./ Photo DDM. ZG

 

Comment faire pour reconnaître Colette Havaux dans une exposition ? Rien de plus simple, l'artiste est à l'image de sa peinture : colorée, imprévisible, dans un délire de vie, d'imaginaire et d'illumination.

Actuellement l'exposition qui se tient au Casino de Salies du Salat jusqu'au 27 décembre, retrace une nouvelle «saison» de l'artiste.

Elle débute par des tableaux sur la création du Monde. D'un côté le rêve au sein d'un voyage avec la mer, la naissance au milieu de l'eau, des rivages et des vagues, de l'autre l'illumination qui éclaire les visages.

Les émotions se traduisent en peinture : «le silence a un aspect de mystère africain», explique-t-elle devant l'une de ses peintures.

Visages, expressions des yeux et de la bouche : «entre Einstein, un clown ou Dieu, toutes les interprétations sont possibles.» C'est là une des grandes forces de l'art en général : «Tous les arts sont des miroirs où l'homme connaît et reconnaît quelque chose de lui-même qu'il ignorait», rajoute l'artiste.

Ainsi apparaît derrière chaque tableau la diversité du monde et des couleurs : des visages de femmes, d'hommes, Néfertiti, la complicité de la mère et de la fille, une femme qui s'envole au milieu de la tempête et le tout dans un débordement de couleurs.

«Maintenant je m'attarde davantage sur les yeux. Quand on regarde bien tout, la vie est plus facile, et parfois on vit sans trop regarder», rajoute Colette.

Et bien sûr, car la réalité flirte toujours avec le rêve, Colette explique la présence du tableau d'une femme nue derrière le bar : «s'il y a une femme nue derrière le bar, c'est pour faire plaisir aux joueurs de belote. Lorsque j'ai accroché mes tableaux, les joueurs présents ont fait remarquer qu'une femme nue aurait sa place derrière le bar, alors j'ai peint une femme nue…»

De notre correspondante Z. G.

 

Tag(s) : #Peintures, #Expos, #Salies du Salat, #Comminges
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :