Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carnet noir

Marie-France Estève était l'égérie dans l'univers du tatouage/Photo DR

Marie-France Estève était l'égérie dans l'univers du tatouage/Photo DR

Marie-France Esteve nous a quittés le 24 décembre à l'âge de 62 ans, suite à une très longue maladie qu'elle a combattu avec courage jusque dans ses derniers instants. C'était la femme la plus tatouée de France. Marie-France était mondialement connue, égérie du monde du tatouage, elle aura été tatouée par les plus grands…

Connue et aimée de tous, sa douceur et son courage forçaient l'admiration.

Elle à aussi écrit son Auto biographie. Originaire de Colomiers, elle habitait Saint Martory, où elle repose pour l'instant à la chambre funéraire de l'Olivier. Lors d'une participation au salon du tatouage de Labège en 2006, elle nous avait confiés : «J'ai commencé à 15 ans à me faire tatouer par les bras. Puis j'ai continué tout doucement jusqu'en 1999, année où j'ai découvert mon cancer du sein. Depuis, je me hâte de couvrir mon corps de tatouages, tout en faisant attention de ne pas toucher aux zones irradiées par les radiothérapies. Mon corps est comme un livre : toute ma vie, qui n'a guère été heureuse, y est racontée en tatouages. Il y a sur moi 27 tatoueurs ; 50 000 € de dessins sans compter plusieurs tatouages réalisés gracieusement», tel le joli papillon qui butinait son épaule droite.

Marie-France Estève rejoindra sa dernière demeure le mardi 29 décembre à 15 heures au cimetière de Monségur près de Fumel (47).

Saint-Martory-2655.JPG

 

Cela fera 14 ans que Marie-France Estève aura posé ses bagages à Saint-Martory:'je n'ai jamais accepté de location, chaque fois que je suis arrivée quelque part, j'ai voulu être chez moi". Son chez soi c'est cette maison en bordure de Garonne, qu'elle réemménage petit à petit. Une maison dans la ruelle qui se termine par le café hôtel-restaurant "chez Kiki". "Je n'aurais pas d'autres maisons", rajoute t'elle. Ce temps passé elle l'a mis à profit en écrivant le récit de sa vie, un récit qui est déjà écrit à même sa peau. Car lorsqu'on voit arriver Marie-France, petite femme menue aux longs cheveux blonds, on est loin de s'imaginer que sur son corps est tatoué le récit de toute une vie de turpitudes. 'Je suis la femme la plus tatouée de France. Sur le haut de ma cuisse, on voit des talons aiguilles (la prostitution), des menottes (la prison) et la colombe (la liberté)". Un livre témoignage, des histoires vécues sorties d'un enfer que le commun des mortels n'imagine même pas... Chaque dessin sur sa peau retrace à un moment donné de sa vie ses turpitudes, ses espoirs de liberté, ses rêves.. Ses récits , poignants, retracent des épisodes de vie insoupçonnables pour la plupart d'entre nous: des tranches de misère, de dépendance, de confrontation permanente avec les bas-fonds des villes mais aussi des êtres.

 

Tag(s) : #Saint-Martory, #Kiki Bistrot de pays
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :