Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La salle de l'association "La Porte de la Fontaine", dans la cave de la Pizzeria de la Place Belfort, est le premier lieu où on a joué avec Skin and Wire. C'est un lieu vital, essentiel, pour la culture alternative et expérimentale de Toulouse. Maintenant - surprise ! - il est menacé de fermeture par la Mairie. En attendant de savoir ce qui se passe pour la suite (et prêt-e-s, si nécessaire, à prêter main forte à toutes les énergies qui se dégageront pour soutenir le lieu) nous partageons alors cette lettre de Thierry Roques :

Lettre ouverte à Monsieur Jean-Luc Moudenc, Maire de la ville de Toulouse# Aux acteurs de la vie culturelle de la ville de Toulouse#À l'ensemble des habitants du quartier place Belfort-Toulouse# Aux citoyens de la ville de Toulouse-Haute Garonne# Aux artistes toulousains, résidents en Midi-Pyrénées# À l'ensemble des forces vives et artistiques sur le plan national.
Objet 
‪#‎Toulouse‬#Culture#Porte de la Fontaine menacé !‪#‎Demande‬ de Soutien#

Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs,
Un lieu culturel toulousain peut disparaitre...La Porte de la Fontaine, 2 rue Bertrand de Born, espace d'expression libre se meurt.
Depuis quelques semaines, La Porte de la Fontaine se voit privé de l'outil indispensable de sa politique d'expression culturelle et artistique.
Un très large public mais aussi bon nombre d'associations et d'artistes ont toujours soutenu son activité depuis plus de 12 ans. Si bien qu'aujourd'hui, La Porte de la Fontaine dispose d'un lieu, de moyens de création et de diffusion qui en font l'une des plus anciennes et des plus actives structures de Toulouse. Un lieu dans lequel La Porte de la Fontaine accueille aussi très régulièrement des artistes amateurs et professionnels du théâtre, du conte, de la musique... lieu qui participe à des manifestations culturelles diverses, expositions...Il s'agit d'un lieu très fréquenté dans un quartier difficile mais qui dévoile sans cesse de nombreuses richesses humaines. Son action plurielle en fait aussi une place incontournable dans le domaine social en accueillant régulièrement des groupes de paroles et d'échanges. Mais le plus important demeure son identité qui défend une notion si nécessaire de nos jours, la laïcité.!
Or, lors du dernier trimestre de 2015, il a été constaté un ensemble de petits détails concernant la sécurité du lieu qui abrite la salle de spectacle au sous-sol. Une décision administrative a été prononcée qui a occasionné la fermeture du lieu par mesure de sécurité en attendant de prendre des décisions quant à son avenir.

"Le culturel conserve, la culture cultive."(Bernard Lubat)

Mais aujourd'hui, La Porte de la Fontaine s'essoufle, souffle... et a dû renoncer à l'accueil d'autres artistes.
La décision de réparer ou mettre aux normes ce lieu aux nombreuses potentialités est coûteuse en termes de moyens, donc coûteuse en terme de courage politique – l'un n'allant pas sans l'autre – le choix de la culture en général et de la culture populaire en particulier pouvant disparaître derrière des choix plus économiques avec une légitimité que nul n'oserait dénoncer.
La Porte de la Fontaine, rare lieu de diffusion non lucratif de culture populaire en centre-ville se trouve donc dans une impasse critique.

"La culture ne s'hérite pas, elle se conquiert."(André Malraux)

En tant qu'artiste, musicien, compositeur aux côtés de nombreux artistes connus (Serge Reggiani, Lio, Romain Didier, Jehan..Enrico Macias depuis 1995...), ou reconnus en Midi-Pyrénées (Dora Mars, Julian Babou, Joce...)moi, Thierry Roques vous demande d'agir au plus vite pour protéger l'avenir de La Porte de la Fontaine qui reste un véritable rempart souverain et laïque. Ce faisant, vous permettrez de donner la parole à des artistes souvent en crise. La conjoncture culturelle actuelle est suffisamment en difficulté sans que vous puissiez- Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs- cautionner le naufrage de La Porte de la Fontaine. Je vous remercie d'avance quant à toutes vos attentions en ce qui concerne ce dossier...
Dans l'attente de vous lire, je vous prie d'agréer- Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs-l'expression de mes plus vives et sincères salutations artistiques.

Thierry ROQUES

"La culture, ce n'est pas ce qui reste quand on a tout oublié, mais au contraire, ce qui reste à connaître quand on ne vous a rien enseigné."(Jean Vilar)

Publié et largement diffusé le 20 février 2016 par Thierry Roques, compositeur, membre de la SACEM, directeur artistique de K'Danse productions-Toulouse, musicien sans frontière..!

 

Skin and Wire

 

Photo de Skin and Wire.
Tag(s) : #Porte de la Fontaine Toulouse, #Musique et poésie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :