Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La critique est aisée, mais l'art est difficile

Tout ce qui suit est tiré du livre et site: http://www.expressio.fr

 

Il est très facile de critiquer ce que font les autres, autrement plus difficile de réaliser quelque chose.

 

Origine

Cette locution proverbiale a été imaginée en 1732 par Philippe Néricault, auteur et comédien dont le nom de scène était Destouches (Lien externe).

En tant qu'auteur, il n'a pas laissé de souvenir réellement impérissable sauf pour trois de ses citations, toujours très utilisées à notre époque.
On a en effet retenu de lui, en plus de notre expression, "les absents ont toujours tort" et "chassez le naturel, il revient au galop"[1].

La version originale de l'expression était : "la critique est aisée et l'art est difficile".
Le sens de l'expression est très simple à comprendre, la "critique" étant ici le jugement défavorable, tandis que l' "art" n'est pas seulement lié à la création d'oeuvres artistiques, car il désigne, d'une manière générale, la façon de faire quelque chose.

 

La critique est aisée et l’art est difficile :
La maxime réconforte ceux qui sont éreintés
Par un seul trait de plume, véritable jet de bile
Vomi par un de ceux qui n’ont jamais rien fait…

Il y a trop de ceci, et ça manque de cela
Pourquoi cette forme ci, et pas plutôt celle là ?
Oui vraiment je comprends la fureur de l’artiste
Qui lit dans le journal tous ces propos d’autistes.

Mais il y a bien pire qu’une mauvaise critique :
C’est le mépris glacial, le silence absolu :
N’être jamais cité, dans aucune chronique…
C’est l’absence de critique, le néant qui vous tue !

22. momolala

A propos de deux, qui furent tant critiqués, mais dont personne, je pense n’oserait aujourd’hui nier qu’ils furent des artistes immenses, et juste pour le plaisir des jolis mots qui sonnent juste :
"PROMENADE DE PICASSO

La promenade de Picasso de Jacques PRÉVERT.

 La promenade de Picasso de Jacques PRÉVERT.

Paul CÉZANNE

◘ ◘ 0 ◘ ◘

 

Sur une assiette bien ronde en porcelaine réelle
une pomme pose

Face à face avec elle
un peintre de la réalité
essaie vainement de peindre
la pomme telle qu'elle est
mais Nature morte avec jarre et pommes 1919
elle ne se laisse pas faire

 La promenade de Picasso de Jacques PRÉVERT.
la pomme
elle a son mot à dire
et plusieurs tours dans son sac de pomme
la pomme

et la voilà qui tourne
dans une assiette réelle
sournoisement sur elle-même
doucement sans bouger

 La promenade de Picasso de Jacques PRÉVERT.
et comme un duc de Guise qui se déguise en bec de gaz
parce qu'on veut malgré lui tirer le portrait
la pomme se déguise en beau bruit déguisé

et c'est alors
que le peintre de la réalité
commence à réaliser
que toutes les apparences de la pomme sont contre lui

et le malheureux peintre de la réalité
se trouve soudain alors être la triste proie
d'une innombrable foule d'associations d'idées

 La promenade de Picasso de Jacques PRÉVERT.
Et la pomme en tournant évoque le pommier
le Paradis terrestre et Ève et puis Adam
l'arrosoir l'espalier Parmentier l'escalier
le Canada les Hespérides la Normandie la Reinette et l'Api
le serpent du Jeu de Paume le serment du Jus de Pomme

 La promenade de Picasso de Jacques PRÉVERT.
et le péché originel
et les origines de l'art
et la Suisse avec Guillaume Tell
et même Isaac Newton
plusieurs fois primé à l'Exposition de la Gravitation Universelle

et le peintre étourdi perd de vue son modèle
et s'endort

C'est alors que Picasso
qui passait par là comme il passe partout
chaque jour comme chez lui
voit la pomme et l'assiette et le peintre endormi

 La promenade de Picasso de Jacques PRÉVERT.
Quelle idée de peindre une pomme
dit Picasso
et Picasso mange la pomme
et la pomme lui dit Merci
et Picasso casse l'assiette
et s'en va en souriant
 La promenade de Picasso de Jacques PRÉVERT.
et le peintre arraché à ses songes
comme une dent
se retrouve tout seul devant sa toile inachevée
avec au beau milieu de sa vaisselle brisée
les terrifiants pépins de la réalité.

 La promenade de Picasso de Jacques PRÉVERT.
PICASSO " Nature morte à la pomme ".

Click sur le tableau.

 

Jacques Prévert, bien sûr

Tag(s) : #Nawak
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :