Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Rugby XV - Amateurs -

Les joueurs de l'équipe I n'ont rien à se reprocher./Photo DDM

Les joueurs de l'équipe I n'ont rien à se reprocher./Photo DDM

 

L'équipe fanion s'est logiquement inclinée contre Caussade (27/12) mais surtout 4 essais à 0. Mais avant, les réservistes de Vincent Ribère et Mathieu Galey avaient sorti le bleu de chauffe pour accrocher une victoire aux forceps et aux tripes (25/24) face à Saint-Jory.

A l'entame des phases finales, Patrice Sablé avait sagement confié «Ce genre de rencontres se joue sur les détails». Si ces derniers avaient été en faveur du M.C.S en quart puis en demie, cela n'a pas été le cas en finale. Les détails ? Les prolongations contre Verfeil, un match au couteau face à Tarascon. Les absences conjuguées de Nans André et Jérémy Iriart. Durant la rencontre : la gestion du vent et le jeu au pied ; cette touche sur les 22 mètres de Caussade jouée trop tardivement et valant un coup franc qui se termina, 80 mètres plus loin, pat une faute d'inattention à la 30' permettant au capitaine de Caussade de jouer un petit côté gagnant ; cette mêlée à 5 mètres de l'en-but de Caussade, à la 33', qui se solda également par un coup franc contre le M.C.S pour une entrée anticipée ; un mauvais jeu au pied par-dessus à la 45' qui se solda par une récupération des attaquants de Caussade et un ballon rapidement écarté pour un essai en contre.

En face, Caussade a également su contrarier le M.C.S sur ses points forts, tout en mettant à profit ses arguments de force, de vitesse et d'organisation. «Nous sommes simplement tombés sur plus fort et plus complet. Nous avons certes proposé notre vaillance mais ce n'était pas suffisant» confiait après coup Philippe Souquet, un des co-présidents de Mazères, aux portes des vestiaires. Ecoutant d'une oreille distraite, Jérôme Hispa, l'autre co-président, acquiesçait. Mais déjà, l'envie de la gagne revenait. «Il ne faut pas rester sur un échec. Une défaite, même en finale, est un échec. Il nous faut repartir du bon pied pour le championnat de France». Une bonne soirée pour oublier et fêter les copains vainqueurs, un peu de repos, et on remet ça le 8 mai en championnat de France. La saison continue. Une belle saison avec une montée, un titre et une finale.

La Dépêche du Midi

Tag(s) : #Rugby MCS, #Mazères sur Salat, #Canton de Salies, #Comminges, #Cassagne
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :