Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Rugby XV - Amateurs

La défense du M.C.S a été intraitable./Photo DDM, Z.G

La défense du M.C.S a été intraitable./Photo DDM, Z.G

 

«Les deux équipes qualifiées pour la finale territoriale ; les juniors Philliponeau en quart de finale du championnat de France. Pour le moment, c'est difficile d'envisager mieux». Philippe Souquet, l'un des co-présidents du Mazères-Cassagne-Sport est comblé. Et préfère, plutôt qu'évoquer la seule réussite de l'équipe fanion qui s'est qualifiée dimanche pour la finale du championnat promotion Honneur des Pyrénées, englober la réussite de tout un club. Et de poursuivre «C'est le résultat de l'investissement sans faille des joueurs, ça fait plaisir de voir des mecs avoir ce type de comportement sur le terrain».

Le président du M.C.S ne s'y trompe pas. Il sait parfaitement que ce match, ses joueurs ont été le chercher avec les tripes, à l'énergie, à l'exemplarité. Pourtant, Tarascon était un sérieux client, qui a fini premier de poule. Mais cette rencontre, la belle entre les deux équipes qui avaient chacune remporté leur match à domicile, avait une autre saveur. Surtout depuis que le M.C.S avait appris, en fin de semaine, son accession en Honneur avant le match face aux Ariégeois (meilleur classement que Caussade et Saint-Juéry, les autres demi-finalistes). «Peut-être que ça a désinhibé le groupe ; en tout cas, ça lui a enlevé la pression de la montée» consent Phillipe Souquet.

Les équipiers d'Abadie ont répondu présent dès le coup d'envoi. Face au vent, ils ont réussi à meubler le score par 3 pénalités sanctionnant la guerre de tranchée au sol pour virer en tête à la pause. Avant de consolider le score peu après, par un groupé-pénétrant efficient, la force du moment pour le M.C.S. Ensuite ? Il aura fallu résister, endiguer les velléités adverses dans une fin de match au couteau, qui laissera des traces aux organismes. Mais la victoire et la perspective d'une finale ont des vertus antalgiques. Les deux équipes en finale ? Vous nous voyez venir… On trouve trace d'un doublé en 91/92. «Ce que je sais, c'est que nous allons faire en sorte que les deux équipes jouent leur finale sur le même terrain» termine Philippe Souquet. L'équipe fanion face à Caussade et la réserve face à Saint-Jory. Pour un bouquet final d'anthologie ?


À Saverdun, Mazères-Cassagne bat Tarascon sur le score de 14 à 10 (mi-temps 9 à 3)

Arbitre : M. Passemar assisté de MM. Vinet et Malaterre (Comité Pyrénées). Pour Mazères-Cassagne : 1 essai de Morte (49'). 3 pénalités de Galy (2', 29') et Dinnat (35').

Pour Tarascon : 1 essai collectif (76'). 1 transformation de Audabram (76'). 1 pénalité de Gamba (32e).

Mazères-Cassagne : Dinnat, Raufast, Feuillerat, Gauthier, Fourcade, Galy (o), Rouge (m), Salnikoff, Lagerle, André, Doumenc, Chaubet, Galéazzi, Abadie (cap), Dupuy. Sur le banc : Combes, Morte, Crone, Costes, Juette, Cachen, Payreau.

Cartons jaunes : Galy (32'), André (68'). Carton blanc : Galeazzi (53').

Éric Sentucq

Tag(s) : #Rugby MCS, #Canton de Salies, #Comminges, #Cassagne, #Mazères sur Salat
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :