Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

,

 

Le pack de Mazères a su mettre la marche avant durant toute la rencontre./ Photo DDM, Z G

Le pack de Mazères a su mettre la marche avant durant toute la rencontre./ Photo DDM, Z G

 

À Carmaux (dimanche 15 heures), Mazères-Cassagne Sports bat Mende sur le score de 25 à 3 (mi-temps 22 à 6).

Philippe Souquet et Jérôme Hispa, deux des trois co-présidents du M.C.S, ne se quittent plus. À la sortie des vestiaires du stade de Carmaux, le visage radieux, ils savourent «C'est le match le plus abouti de notre saison. Nous avons eu une gestion parfaite de cette rencontre. Les gars ont su ne pas répondre aux provocations». Les deux hommes ne se trompent pas. Après les cris de victoire et une liesse bien méritée, Sébastien Abadie, le capitaine du camion du M.C.S ne dit pas autre chose «Nous nous appuyons sur ce qui fait le rugby, une grosse conquête, une bonne défense et une gestion au pied parfaite». Et de poursuivre «J'étais parti durant 6 ans. Je suis revenu cette année pour tenter de remonter le club en Honneur ; c'est fait. Maintenant, on vit une aventure hors normes. Je connaissais les plus anciens, j'ai découvert les plus jeunes ainsi que les recrues. L'amalgame s'est fait petit à petit». Et de repenser à un automne et un hiver rigoureux, au déclic qui s'est produit en janvier en Andorre. «Finalement, mis à part la finale territoriale face à Caussade, nous sommes invaincus depuis ce match» rigole-t-il. Calé sous son parapluie, Albert Cigagna, venu en simple supporter, est tout abasourdi. «Franchement, un titre territorial en réserves, une finale de championnat de France en juniors… Et pour l'équipe fanion, une place de finaliste en championnat territorial et toujours en course en championnat de France… Ce n'est jamais arrivé ! Il faut savoir savourer et profiter. C'est une année exceptionnelle. Après sur le match, on n'a jamais tremblé. On aurait pu jouer deux ou trois coups supplémentaires mais les conditions de jeu étaient vraiment difficiles» sourit-il. Une joie sereine pour tout le monde, les acteurs, les dirigeants et les supporters. Tout simplement.

Dimanche, Mazères jouera son quart de finale face à Vinassan, le champion du Languedoc qui a successivement sorti Saint-Lys (19 à 14), Bagnols (22 à 14) et Tullins (22 à 10).

Éric Sentucq

Tag(s) : #Rugby MCS, #Canton de Salies, #Comminges, #Cassagne, #Mazères sur Salat
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :