Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mazères trébuche sur la dernière marche

 

La déception est grande dans les rangs mazériens malgré une saison très réussie./ Photo DDM, Zoé Gauthier

La déception est grande dans les rangs mazériens malgré une saison très réussie./ Photo DDM, Zoé Gauthier

 

> L'essentiel

Le Mazères-Cassagne Sports a raté la dernière marche, la plus belle, celle qui mène à la consécration. Les Commingeois avaient certainement les moyens pour vaincre cette belle équipe de Biscarosse mais ils n'ont pas su les utiliser pleinement. Les bleus et blancs océaniques avaient quelques restes de vaillance et de vigueur, quand les Mazèriens sont apparus usés par les joutes successives. Une somme de détails, ceux qui font la différence au moment de rendre la copie finale, n'ont pas été maîtrisés par les hommes de Seb Abadie : un lancer en touche manqué (24e) à l'origine d'une faute au sol Commingeoise pour une pénaltouche entraînant le premier essai de Biscarosse ; deux en-avants (40e et 41e) provoquant deux pénalités converties par Biscarosse, la première juste avant la mi-temps et la seconde juste après ; une chandelle en zone 1 (74e), mal contrôlée à la réception (2e essai 40m plus loin de Biscarosse), qui n'a pas apporté la lumière et qui a plutôt éteint les dernières velléités du M.C.S. Biscarosse a su profiter de la moindre faille tout en se montrant hermétique en défense. Mazères a essayé, a parfois créé le doute mais cela n'aura pas été suffisant pour clore de la plus belle des manières une très belle saison.

> Les hommes

Ce sont ceux de Biscarosse qui ont animé la majorité des débats. On retiendra la partition ans faille de la charnière Beyneton -Evangeliste, la troisième ligne omniprésente Lhopial-Costeclaude-Bergounan et l'activité très dense de l'ensemble du pack. À Mazères, Florian Lagerle et Nans André ont créé des brèches. Les entrants Thomas Cachen et Régis Crone ont amené du sang neuf. Fabien Doumenc a été efficace dans ses contres en touche.


Biscarosse 20 Mazères-Cassagne 12

À Hagetmau.- MT : 10-9; arbitre : M. Duffort (Côte Basque Landes) assisté de MM. Lassausa (Béarn) et Devais (Côté Basque Landes); 1500 spectateurs.

Vainqueurs : 2E Lhopital (24) et Costaclaude (74), 2P (40 et 41) et 2T Beyneton.

Vaincus : 4P (17, 30, 36 et 61) de Galy.

Biscarosse : Caillat, Delansorne, Layague, Laulon, Montengou, Evangeliste (o), Beyneton (m), Lhopital, Bergounan, Costeclaude, Dubos, Lecroart Pierre-Louis (cap), Lardenois, Boudigues, Lecroart Jean-Charles.

Sur le banc : Beyney, Ernandes, Blanchet, Herrero, Bourles, Glass, Ladisse.

Mazères-Cassagne Sports : Lopez, Dinnat, Feuillerat, Gauthier, Payreau, Galy (o), Rougemaille (m), Salnikoff, Lagerle, André, Doumenc, Chaubet, Iriart, Abadie (cap), Dupuy. Sur le banc : Galeazzi, Morte, Cazabet, Crone, Coste, Cachen, Souquet.


Paroles

Florent Zanandréa (co-entraineur de l'USI) : «C'est mon dernier match et je ne peux pas rêver mieux. C'est une saison magnifique et regardez cette foule de supporters qui sont venus. C'est tout le canton qui est derrière nous et tout le monde en a profité. C'est un grand jour. Je pars tranquille.»

GuillaumeArcidet (pilier et capitaine de l'USI) : «C'est un doublé historique. Le club a connu des moments difficiles mais nous avons su reconstruire avec un nouveau groupe. Aujourd'hui, c'est la plus belle des récompenses. Ce n'est que du bonheur. Sur la physionomie du match, on mérite cette victoire. Nous avons su les prendre devant, nous les avons privés de ballons.»

Jean Do Adoue (co- président de l'USB) : «Ce titre était tellement désiré. Neuf ans que l'on essaye en 4e série. Boulogne entre dans l'histoire. C'est du beau travail accompli.»

Stanislas Lombard (capitaine de l'USB) : « On a souffert, on a su tenir bon. Je suis très content pour tout le monde. On a eu notre revanche de la finale des Pyrénées perdue aux tirs au but.»

Mathieu Desplas (talonneur de l'USB) : «C'est l'apothéose pour cette fin de carrière. Là je pars sur un titre obtenu avec une bande de copains, que rêver de mieux!»

Laurent Estaque (entraîneur du MCS) : «Sur l'ensemble du match, Biscarosse mérite sa victoire. Nous n'avons pas eu la main mise sur le ballon et quand nous l'avons eu, nous l'avons rendu (...) Bien sûr, une défaite en finale, c'est très dur mais nous avons réalisé une saison exceptionnelle. Certains joueurs, au fil des matchs, se sont métamorphosés. «

Florian Lagerle (3e ligne du MCS) : «Je retiens aujourd'hui que nous avons fait une très bonne saison…mais sans ramener de bout de bois pour décorer notre club-house. Mais le plus important, c'est que j'ai découvert des garçons en or. Nous avons su créer quelque chose entre nous de très fort».

Recuilli par R.S., H.G., E.S.

Tag(s) : #Rugby MCS, #Canton de Salies, #Comminges, #Cassagne, #Mazères sur Salat
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :