Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Devant son public, Mazères-Cassagne a fait mieux que résister fa ce à la Vallée du Girou./Photo DDM Jal

Devant son public, Mazères-Cassagne a fait mieux que résister fa ce à la Vallée du Girou./Photo DDM Jal

 

> L'essentiel

Ils y ont mis du cœur et de la hargne, mais cela n'a pas suffi. Les joueurs du M.C.S, qui retrouvaient le championnat Honneur après un an de purgatoire, ont tenu une heure avant de laisser filer des visiteurs plus expérimentés mais pas forcément mieux organisés.

Les hommes du Girou auraient pu pleinement scorer durant la première demi-heure de jeu ; ils ne l'ont pas fait (seul un essai de Pemeja en bord de touche sur un lancement de jeu après mêlée) et ont ensuite été bousculés par des Commingeois revigorés qui ont finalement viré en tête grâce à la botte de Souquet. Mais deux essais opportunistes en seconde mi-temps ont finalement fait la différence.

En fin de match, le M.C.S a trouvé des ressources en retrouvant ses valeurs pour accrocher le bonus défensif : pénaltouche, prise à deux mains de Coste, cocotte victorieuse conduite par Abadie. Un essai amplement mérité au vu de la débauche d'énergie générale.

> Les hommes

L'homme du match est sans conteste Julien Joyet. Son entrée au centre de la ligne de trois quarts de la Vallée aura fait un bien énorme. D'abord à la 57e où, sur un lancement de jeu derrière ruck, il casse le premier plaquage aux 40 mètres pour contourner la défense du M.C.S et repiquer seul entre les poteaux ; puis à 5 minutes du trille final en interceptant un ballon sur sa ligne des 22 mètres pour marquer 80 mètres plus loin. Sournia, sur son aile, a fait du Sournia et Perez aura pesé dans la balance finale, comme l'ensemble de la 3e ligne.

À Mazères, Gauthier a fait parler sa puissance, Lakina et Chaubet ont tout donné et Abadie a toujours valeur d'exemple.

> Ils ont dit

Stéphane Robert (entraîneur Vallée du Girou) : On s'attendait à ce que ce soit dur, ça l'a été. On fait une bonne prestation, en tout cas encourageante. La saison démarre tôt, il y a aussi du déchet qui s'explique par un manque de cohésion. On va travailler sur une victoire, c'est mieux que travailler sur une défaite.»


mazères cassagne 14 vallée du girou 20

MT : 9-8; arbitre : Pierre Massat (Midi-Pyrénées).

Vaincus : 1E Abadie (80) ; 3P Souquet (22', 34' et 40')

1 carton jaune : Iriart (34')

Vainqueurs : 3E de Pemeja (20), Joyet (57 et 75), 1P (2) et 1T (57) Bouras

1 carton jaune : Mizzi (34')

Mazères-Cassagne sport : Lopez ; Sirgant ; Thewissen ; Gauthier ; Payreau ; Dubost (o) ; Souquet (m) ; Lagerle (cap) ; Lakina, Boué ; Chaubet ; Lozach ; Iriart ; Abadie ; Desbiaux.

Sur le banc : Delrieu ; Picasse ; Mousnier ; Coste ; Galy ; Lages ; Palobert

entente Vallée du Girou : Astolfi ; Sournia ; Pemeja ; Bouras ; Fassino ; Perez (o) ; Parissotto (m) ; Gasc (cap) ; Furlan ; Rieutord ; Piu ; Tournay ; Mizzi ; Marth ; Saurin.

Sur le banc : Leroux ; Almon ; Lescot ; Lemaitre ; Ponsolle ; Messal ; Joyet.

Éric Sentucq

Tag(s) : #Rugby MCS, #Canton de Salies, #Comminges, #Cassagne, #Mazères sur Salat
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :