Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

,

 

 

Iriart, Chaubet, Abadie en fer de lance. Le pack du M.C.S a souvent bousculé son homologue. /Photo DDM, Jal.

Iriart, Chaubet, Abadie en fer de lance. Le pack du M.C.S a souvent bousculé son homologue. /Photo DDM, Jal.

 

C'est certain, il y a eu remobilisation ; les matchs de Challenge n'avaient pas soulevé l'enthousiasme des techniciens Mazèriens. Du coup Nicolas Martin, un des coaches du M.C.S ne s'en cache pas. La préparation du match contre le Girou, a priori un des grands favoris de la poule, a été recentrée sur les valeurs et l'engagement. Un message bien passé, peut-être même un peu trop chez certains qui ont eu tendance à en faire un poil de trop dans l'agressivité. Mais peu importe, globalement, le M.C.S a réalisé ce dimanche, sous une chaleur accablante, une prestation absolument digne du niveau proposé en y mettant de l'envie, de la hargne, de l'engagement, mais aussi du jeu, avec une organisation qui commence à se remarquer.

Tout ceci, Laurent Estaque, l'autre coach du Mazères-Cassagne Sport, le résume parfaitement à l'issue de la rencontre. «Aujourd'hui je suis déçu car il y avait la place de faire mieux que le bonus défensif. Mais nous avons fait des erreurs à des moments clés ; du coup, ça devient dur face à de telles équipes. Car ne nous y trompons pas : le niveau est clairement un ton au-dessus de ce que nous avons connu la saison dernière. Mais ces erreurs ont certainement des explications : nous sommes en pleine reconstruction, on en parle peu mais il y a eu du mouvement à l'intersaison, nous avons aussi des jeunes qui montent dans le groupe de l'équipe fanion. La saison a commencé tôt, surtout après notre parcours de la saison passée. On a besoin d'un peu de temps, de travailler davantage avec un groupe complet. Mais sûr, on ne se contente pas de ce point accroché face au Girou, même si j'ai particulièrement apprécié nos ressources morales pour aller chercher ce bonus. J'aimerais qu'on s'appuie sur ça pour les matchs à venir».

Sûr, le M.C.S va monter en puissance et embêtera quelques équipes. «On s'attendait à ce que ce soit compliqué ici ; ça l'a été. C'est une belle équipe, avec un pack digne de ce nom. Ils se sont accrochés et le bonus qu'ils vont chercher à la fin est mérité» avouait après coup Stéphane Robert, le coach de la Vallée. Comme un hommage.

La Dépêche du Midi

Tag(s) : #Rugby MCS, #Mazères sur Salat, #Comminges, #Cassagne, #Canton de Salies
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :