Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

,

À l'image de Renaud Gauthier, le M.C.S a su mettre à mal la défense du Girou dimanche dernier. /Photo DDM, Jal.

À l'image de Renaud Gauthier, le M.C.S a su mettre à mal la défense du Girou dimanche dernier. /Photo DDM, Jal.

 

Pour la deuxième levée du championnat, le M.C.S de Laurent Estaque et Nicolas Martin effectue un déplacement a priori compliqué. Le promu jouera à La Salvetat, qui évoluait en 3e Division Fédérale. Avant le coup d'envoi, ce sont deux divisions qui séparaient les deux clubs la saison passée.

Du côté de Mazères-Cassagne, le match de dimanche dernier face à La Vallée du Girou, que les observateurs considèrent comme un des grands favoris de la poule, aura été relativement riche d'enseignements. Il y aura certes eu une défaite à domicile (14 à 20) ; mais à y regarder de plus près, les presque Toulousains auront fait la différence sur des erreurs locales et des exploits individuels. Et auront souvent été bousculés par les avants de Florian Lagerle, au point d'être étonnés par la qualité Mazérienne. Après coup, Laurent Estaque le relevait : «Je suis satisfait de nos ressources morales qui nous ont permis d'inscrire cet essai en fin de match et d'ainsi accrocher un point de bonus défensif. On va s'appuyer sur ça pour travailler».

Quelque chose à jouer ?

Le M.C.S n'effectuera pas le court déplacement à La Salvetat pour forcément subir face à une équipe que l'on annonce rajeunie et un peu moins costaude que par le passé. La victoire des jaunes et bleus, dimanche dernier à Saint-Juéry, semble d'ailleurs être en trompe-l'œil.

En effet, La Salvetat s'est imposée par le plus petit des écarts (5 à 6) alors que le buteur local a manqué la bagatelle de 7 pénalités et 1 transformation. La fougue Tarnaise a même très souvent mise à mal des joueurs de La Salvetat tout heureux de la tournure finale des événements. Du coup, peut-être y a-t-il quelque chose à jouer pour les rouges et noirs, qui seront toujours privés de Nicolas Cazabet, Arnaud Denat et Régis Crone, blessés. L'implication mise dans les assauts des gars de devant, les perforations au centre du terrain, la volonté de ne rien lâcher sont autant d'atouts à utiliser. En posant les choses, en se rassurant sur les bases, qui sait ce qui peut se passer ?

À La Salvetat (dimanche 15h), La Salvetat / Mazères-Cassagne Sport. Arbitre : Michel Alarcon (Pyrénées)

La Dépêche du Midi

Tag(s) : #Rugby MCS, #Cassagne, #Comminges, #Canton de Salies, #Mazères sur Salat
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :