Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

,

Galy, outre sa superbe réussite au pied, a été l'initiateur des attaques mazériennes./Photo DDM Jal

Galy, outre sa superbe réussite au pied, a été l'initiateur des attaques mazériennes./Photo DDM Jal

> L'essentiel

Fort de vertus d'abnégation et de solidarité, de présence défensive et de pragmatisme, le M.C.S a remporté une victoire logique, samedi soir, sur les terres de son voisin saint-gaudinois. Saint-Gaudens avait pourtant trouvé assez tôt la solution. Sur un ballon de récupération aux 40 mètres, Pelou raffutait, procédait à un cadrage-débordement d'école pour sprinter le long de l'aile droite et retrouver, d'une passe intérieure millimétrée, son flanker Anthony Auguste. On pouvait penser que le ton était donné mais il n'en fut rien. Saint-Gaudens s'est empêtré dans une défense hermétique et n'était pas forcément prêt au combat imposé par le pack visiteur. Les Stadistes ont nettement franchi la défense adverse à 4 reprises, mais sans parvenir à conclure un match pourtant largement à leur portée. Comme les buteurs ont également laissé filer 15 points, il n'en fallait pas plus pour galvaniser les valeurs Mazèriennes, symbolisées par les 7 minutes passées à 13 contre 15 dans leurs 22 mètres, au cours desquelles ils n'ont encaissé qu'une maigre pénalité. Ensuite, Galy, qui avait maintenu jusque-là les siens, enquillait la pénalité de la gagne (75) et Picasse enfonçait le clou en fin de match.

> Les hommes

Chez les vainqueurs, pas une tête n'a dépassé. C'est la victoire d'un groupe uni et soudé, magnifié par la réussite au pied de Galy. À Saint-Gaudens, Auguste, Boero, Marty et Pelou ont plusieurs fois secoué le cocotier. Mais de façon trop sporadique et désordonnée.

> Ils ont dit

Alex Martinez (entraîneur de Saint-Gaudens) : «Même s'ils ne sont jamais venus dans nos 22 mètres, ils ont été plus réalistes que nous. Parce qu'ils avaient aussi plus d'envie que nous. C'est un coup de pied au cul utile, qui doit nous servir».

Laurent Estaque (entraîneur Mazères) : «Je suis fier de mes joueurs et du public venu nous soutenir. Nous avons su les prendre devant et ne pas leur offrir de ballons de relance».


SAINT-GAUDENS 10 MAZÈRES CASSAGNE 17

MT : 7-9; arbitre : M. Bralley (Midi-Pyrénées) ; 500 spectateurs

Vainqueurs : 1E Piccase (80), 4P Galy (1, 12, 34, 75)

Vaincus : 1E Auguste (7), 1P Cadorin (71), 1T Montsarrat.

Stade Saint-Gaudinois-Luchonnais : Pelou ; Germa ; Boero ; Marty ; Carthery ; Cadorin (o) ; Montsarrat (m) ; Roncil ; Auguste ; Hillaire ; Coumes (cap) ; Janicot ; Courdil ; Castex ; Palacin. Sur le banc : Pozzerle ; Clouzet ; Labeda ; Didier ; Dieulafait ; Ferrère ; Dessaint.

Carton jaune : Coumes (43) ; carton blanc : Castex (32).

Mazères-Cassagne Sport : Lopez ; ponsolle ; Palobart ; Lakina ; Payreau ; Deylaud (o) ; Galy (m) ; Lagerle ; Salnikoff ; Dangla ; Chaubet ; Lozach ; Iriart ; Abadie (cap) ; Desbiaux.

Sur le banc : Boué ; Picasse ; Cazabet ; Galeazzi ; Ducros ; Dubost : Souquet.

Cartons jaunes : Ducros (60); Abadie (63). Carton blanc : Salnikoff (21).

Tag(s) : #Rugby MCS, #Mazères sur Salat, #Canton de Salies, #Comminges, #Cassagne
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :