Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Société

«Il faut sauver les bistrots de pays !»

«Il faut sauver les bistrots de pays !»

«Pour moi, ce qui compte surtout, c'est la jovialité et la bonne humeur, assure Jean-François Gouazé, alias «Kiki» (et pas Titi comme l'a marqué le correspondant D.D.), patron depuis 20 ans du Bistrot de Pays de Saint-Martory, en Haute-Garonne. «Kiki» est le président des Bistrots de Pays de la Haute-Garonne, et défend avec ardeur le concept.

«Nous sommes des ambassadeurs du territoire. Je pense que j'ai une bonne table, avec quelques recettes bien à moi, on est aussi là pour permettre aux gens de passage de glaner quelques renseignements sur les curiosités locales, nous sommes au cœur de la vie associative du village. Mais hélas, les temps sont durs, et la clientèle se fait rare…»

«Les Bistrots de Pays sont un label qui a été lancé en 1993, explique le coordinateur national des Bistrots de Pays, Bastien Giraud, de Forcalquier. Il y a une charte à respecter : être ouvert à l'année, proposer à manger et une cuisine de terroir, assurer des animations culturelles et apporter une information touristique. Avec 23 bistrots, Midi-Pyrénées a été une région pilote, grâce notamment aux aides de la région dans les années 2000. Mais à présent, les collectivités n'ont plus d'argent pour nous soutenir. Nous lançons donc un appel pour qu'on nous vienne en aide, car nous jouons vraiment un rôle dans la vie rurale.» Surtout quand le bistrot est le dernier commerce en activité.

Tag(s) : #Saint-Martory, #Kiki Bistrot de pays
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :