Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le National 2016 - Objectivité?

Allez on revient sur le National de pétanque 2016

C'est pas que j'y tenais vraiment car je ne garde que le bon côté des choses et c'est vrai que du côté des pétanqueurs, de l'équipe de bénévoles, de la solidarité des clubs du canton et d'ailleurs, des sponsors et partenaires qui nous ont aidé, du côté des graphiqueurs, des arbitres,  des appréciations données par Paul Filbet, le délégué de la Fédération sur ce National, et de l'arbitre National Monsieur Massa il n'y a rien à dire c'était un succès et tout s'est très bien passé. Et ce compte tenu de deux éléments non négligeables:

- le déluge de flotte du dimanche qui nous a obligé à modifier une partie de l'organisation, mais qui, grâce aux décisions du jury (arbitre, graphiqueur, délégué et club) n'a pas empêché les parties finales du National d'avoir lieu et les 212 doublettes qui avaient fait le déplacement, de jouer.

- le Supra National de Carmaux qui s'est déroulé le même week-end.

Et si le premier élément fait partie des impondérables, je n'en dirais pas de même du second.

Alors pourquoi me direz-vous cet article aujourd'hui?

Parce que, suite à l'article que j'ai fait paraitre dans la Dépêche en fin d'année, la mairie s'est étonnée du fait qu'en remerciant les mairies et clubs alentours, le Département, la Région et la Communauté de Communes, j'ai "omis" de remercier la mairie de Salies et n'ai pas fait preuve d'objectivité.

Alors, allons y puisqu'il faut des justifications ou des explications - dont une grande partie de salisiens n'ont pas besoin car ils se doutent déjà du pourquoi de cet oubli.

Pourquoi j'ai remercié la Mairie de Mazères? parce qu'ils nous ont prêté le podium et le chapiteau, sans contrepartie. Juste parce que nous n'en avions pas. Pourquoi nous n'en avions pas? parce que le beau podium de la mairie de Salies nous a été refusé. Il est resté les 3 jours du National, et jusqu'au 15 août devant la Poste sans qu'aucune manifestation n'ait lieu pendant tout ce laps de temps.

Refus qui a entrainé tout un tas de modifications dans l'organisation du concours. Qui a entrainé également beaucoup plus de travail pour les agents mairie ainsi que pour les prestataires payés par la mairie et pour les bénévoles également.

Pourquoi j'ai remercié le club de pétanque de Mazères et son président Nicolas Arillo? parce que le podium prêté par la mairie n'avait pas de marches pour y monter, et malgré les demandes réitérées toute la semaine auprès des services municipaux de Salies, le 1er jour du concours , le vendredi après-midi, ben y avait toujours pas de marches, sachant qu'une dizaine de personnes allaient s'installer sur ce podium.

Dans un 1er temps, c'est Jean-Louis Hubert de l’Hôtellerie du Centre qui nous a prêté une petite estrade afin que les officiels puissent monter et dans l'après-midi c'est Nicolas Arillo qui nous a amené un escalier, qu'il avait confectionné exprès et qui est resté pendant les 3 jours.

Ce refus du podium nous a obligé à modifier pas mal de choses: l'emplacement des tribunes, puisqu'on n'allait pas les mettre devant l'école maternelle et donc devant le podium et les graphiqueurs, la buvette puisqu'en changeant de place les tribunes ben il a bien fallu changer de place la buvette, etc...

Je pourrais continuer comme ça avec des tas d'autres anecdotes, des tas d'autres problèmes. J'ai pas envie. Je n'en avais pas envie avant, mais si je suis passée à cet article c'est quand même que j'ai d'autres choses à dire.

 

Le National 2016 - Objectivité?
Le National 2016 - Objectivité?
Des marches faites juste pour nous. Encore Merci.

Des marches faites juste pour nous. Encore Merci.

Objectivité?

L'objectivité voudrait que je dise tout ce que la mairie a fait pour que ce National se déroule correctement, mais aussi , vous êtes bien d'accord, tout ce qui n'a pas été fait. Vous en avez eu un 1er aperçu avec l'histoire du podium. Qui n'est pas grand chose en soi, puisqu'en fin de compte tout le monde a trouvé bien plus convivial la nouvelle organisation. Mais c'est certain que cela a entrainé plus de complications par rapport aux autres années ou tout les branchements se faisaient de façon routinières.

Alors j'aurais pu trouver un podium ailleurs? Oui! c'est sûr.

Pourquoi pas celui de la Dépêche qui venait chaque année? ben parce que la Dépêche le prêtait au club, car le club et la municipalité de Salies prenaient pas mal de pubs auprès du journal.

Or en 2016, pour raisons d'économies - que je ne conteste nullement - pas de publicités. Zéro publicité. Et donc le service commercial que j'ai contacté pour voir si je pouvais avoir le podium m'a répondu : il faut prendre au moins dans les 2 000 euros de pub pour, peut-être, arriver à l'avoir gratuit...

Donc exit le podium de la Dépêche. Le podium des Communautés de Communes, ben faut le payer, pareil pour les chapiteaux. Mazères nous a proposé le podium modulable, ainsi qu'un chapiteau, ce qui nous a fait économiser du fric, à nous mais aussi à la collectivité car je ne vois pas comment on aurait pu le payer, vu ce qu'il nous reste en fin de National! Et donc Merci à la Mairie de Mazères.

Pourquoi je n'ai pas dit Merci à la municipalité de Salies?

Vous l'avez compris je suppose: parce que je n'en avais pas du tout envie de dire Merci.

Parce qu'en fait si quelqu'un a à dire Merci aujourd'hui c'est justement la municipalité.

Je rappelle qu'en juin 2015, après les débats houleux suite aux élections, on est venu me chercher pour "sauver" l'International 2015. Car je le redis le maire ne pouvait être à la fois le 1er magistrat de la ville et le président de la pétanque. C'est la loi, c'est comme ça. Même si je trouve que ce n'est pas très logique pour des communes rurales, ou l'on sait très bien que les bonnes volontés, les bénévoles sont rares et que forcément à moment donné eh ben des bénévoles d'association se retrouvent aussi au Conseil Municipal. Et dans une grande majorité de communes partout en France, on retrouve des élus d'associations dans les conseils municipaux.

J'ai donc accepté, et je ne regrette rien de cette acceptation.

L'International a pu se faire et il a été un magnifique succès. Car je trouvais absolument aberrant qu'on mette en péril une manifestation aussi importante, aussi prestigieuse, qui boostait l'économie locale, pour des conflits électoraux.

D'autant plus que je ne suis pas de Salies du Salat. Je ne vote pas à Salies, je ne me suis jamais présentée à une élection électorale du canton ou d'une ville. Je suis dans les associations! Depuis l'âge de 16 ans... faites le calcul...

Et là ou j'ai commencé à déchanter c'est au moment de l'Assemblée Générale Extraordinaire de juin 2015 et celle Ordinaire d'octobre 2015.

Je l'ai marqué sur la Dépêche. En octobre 2015 on est reparti à 3: 1 de Betchat en Ariège, 1 de Salies et moi de Cassagne. En décembre nous ont rejoint au bureau Jean-Paul Galtier de Saint-Martory et Jean-Pierre Boué de Mazères.

Ils étaient où tous les anciens de l'équipe de Jean-Pierre Duprat, ceux là même qui sont aujourd'hui au Conseil Municipal et viennent me reprocher de ne pas dire Merci?

Des "Merci" je n'en ai pas demandé ni lors de l'International 2015, ni pour avoir avec mon équipe mené à bien le National 2016.

Par contre ce que je demande, et c'est très difficile pour certains, c'est de respecter les gens. C'est de respecter les bénévoles, d'où qu'ils soient, même et surtout s'ils ne sont pas forcément natifs du coin mais qu'ils s'investissent pour la ville. Qu'est ce qu'on en peut, nous, originaires des villages alentours, de vos querelles?

Je l'ai déjà dit: les indifférents ne me gênent pas, on ne peut pas s'intéresser à tout et c'est normal. Les critiqueurs constructifs je les écoute avec plaisir car ils peuvent aider en soulignant des choses qui ne vont pas. Et puis il y a forcément les autres, qui font énormément de mal: les oisifs sur les bancs qui bavassent, les jaloux, les envieux, les "je-sais-tout", les "et moi j'aurais pas fait comme ça", les "ils y connaissent rien", enfin bon encore une fois et c'est pour ça que vous avez cette phrase de Brassens sur le site : "Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins" .

Et puis y a ceux qui pendant 20 ans ont fait tourner le club, l'ont amené à ce grand International et nous ont planté. Nous ont laissé nous débrouiller, nous ont dénigré, etc...

ll faudrait que je dise Merci! merci pour tout ça?

25 ans j'ai été présidente d'une des plus grosses structures du canton de Salies du Salat. Lorsque je l'ai laissé en 2013 avec sa vingtaine de salariés, j'ai donné tous les détails, toutes les informations, tous les documents, toutes les ficelles, j'ai prévenu de toutes les embûches que j'avais connu et qui auraient pu arriver. Cette association c'est le centre de loisirs, créé en 1988 avec des bénévoles.

Ils étaient ou tous ces gens que nous avons aidé pendant ces 25 ans? subvention de la Jeunesse et Sports de 1994 à 2000 aux clubs sportifs locaux, embauches, formations... de plus de 1 000 personnes au total en 2013, lorsque j'ai passé la main. Ils étaient où lorsque j'ai demandé du soutien pour le National?

C'est bon...

mon trésorier m'a dit "arrête ça ne sert à rien"

c'est vrai ça ne sert à rien

ce qui est dommage c'est que l'intérêt général on s'en fout, l'intérêt de la ville on s'en fout, certains en tout cas s'en foutent complètement. L'individualisme avant tout.

Encore une fois merci à ceux qui ont cru en nous: le millier de pétanqueurs qui s'est déplacé sur les trois jours, Jean-Louis Idiart parce qu'il a été le premier à me répondre quand, ne recevant aucune réponse des subventions demandées aux diverses institutions, il m'a dit "t'inquiète pas" et j'ai eu une réponse favorable avant le National. Après, c'est toujours plus facile... on connait ça... quand tout le monde s'est accordé à dire que ça avait été un succès, alors on se raccroche aux branches pour s'approprier un peu de gloriole!

Dommage pour la ville, car tout aurait pu continuer.

Mais comme je l'ai dit plus haut faut apprendre à respecter les gens.

Merci encore aux sponsors et partenaires. Je ne peux pas tous les nommer mais vous avez été là. Même si la pétanque c'est pas votre tasse de thé, au moins vous avez respecté le travail des bénévoles pour faire vivre la ville.

Et merci aux amis, qui n'étaient pas "de 20 ans", que je ne connaissais pas il y a encore un an, mais qui ont été là. A vous Merci.

Et puisqu'il faut être objectif soyons objectif:

la municipalité a versé 3 800 € au club de pétanque: 2 800 pour le National et 1 000 pour le club - En 2015 c'était 5 580 : 4 580 pour l'International et 1 000 pour le club.

Certes il n'y  a pas eu d'invités cette année privant la municipalité de 2 547€ d'hébergement aux Salatines, même si une quarantaine de studios ont été loués directement par les joueurs et 80€ payé par le club pour l'hébergement d'un arbitre. On va dire que côté financier le solde est le même pour la mairie: En 2015, il restait  2 033 € (4 580 - 2 547) à la charge de la mairie et cette année il reste 2 720€. Rajoutons des frais que le club a pris à sa charge alors qu'ils ne l'étaient pas les autres années: la réception, les maitre-chiens, des coupes.

Bilan du National, une fois les dernières subventions attribuées:

- 505,69 €

Subventions Conseil Départemental: 2 000€ - Région: 1000€ - Communauté de Communes: 1 674,31€ - en 2015 respectivement 4 100€, 2 500€ et 2 000€.

Sponsors: 10 329€

Buvette 11 440 (avec la pluie...) soit des recettes multipliées par 3.19 par rapport aux achats de boissons (3 582€) et ce grâce aux jetons.

Tout les comptes ont été remis au Maire après l'Assemblée Générale du 7 décembre 2016.

Alors faut dire Merci à qui?

ou qui doit dire Merci à qui?

Y en a qui veulent reprendre le flambeau?

Pas de soucis. Déjà cette année j'ai essayé de faire un appel au peuple mais le peuple ne s'est pas déplacé.

C'est pourtant très simple. Il suffit de venir me voir, de prendre la licence au club en 2017 (30€), nous ne l'avons pas augmentée contrairement aux autres clubs. Et de se présenter à l'Assemblée Générale, de prendre la présidence et de signer avant le 1er septembre (dans ces dates là) l'inscription auprès de la Fédération du National ou de l'International.

 

Le solde du National est négatif. Mais pas de panique! grâce à nos petits concours amicaux et au solde des années précédentes on n'est pas dedans!

Et je rassure le Conseil Municipal et les contribuables, nous n'avons pas l'intention de demander de subventions à la mairie. Nous n'avons aucun locaux, excepté les bancs de la place Philipsthal et la Halle qui nous abrite des intempéries mais pas du froid et du vent, mais ça ira.

On organisera des concours amicaux, si ça ne gène personne... sinon on les organisera ailleurs. Et Merci aux clubs et municipalités qui sont venus me demander de les aider si demain ils organisent une grande manifestation. Je serais présente.

 

Tag(s) : #Salies du Salat, #pétanque
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :