Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Canton de Salies: tiens il parait que 4 classes vont fermer?

En 1988 cela faisait 5 ans que nous habitions Cassagne. Ma fille venait d'avoir 4 ans, elle rentrait donc à l'école élémentaire de Cassagne, ou se trouvaient 2 classes, de la moyenne section jusqu'au CM2.

En arrivant, la municipalité nous a expliqué qu'une classe risquait de fermer. Il n'y avait pas de cantine, et sans cantine les parents allaient amener leurs enfants sur leurs lieux de travail, dans des villes plus grandes ou il y avait des cantines. Nous avons créé l'Association de Parents d'Elèves de l'Ecole de Cassagne pour gérer la cantine scolaire et le premier centre de loisirs d'été 88.

A la rentrée suivante la municipalité nous a dit "oui mais ça suffit pas, l'école risque de fermer" parce que les parents qui commençaient à travailler à 8 heures avaient besoin de faire garder les enfants et nous avons rajouté le volet péri-scolaire: 7h-9h et 17h-18h30. Ainsi que l'inter-classes.

Ensuite est venu le temps des RPI... on en reparlera un jour peut-être. Notre association est devenue l'Association des Parents d'Elèves et d'Animations Intercommunales avec Cassagne, Marsoulas et Mazères.

Nous avons géré les cantines des 3 communes pendant 10 ans avant que ça ne passe au Syndicat Intercommunal. L'APEAI existe toujours, j'ai arrété au bout de 25 ans de bénévolat et actuellement ce sont des jeunes qui la gèrent.

Entre temps, on a déménagé avec l'Assoc sur Salies du Salat en 94, ensuite en 2000 Mane est rentré dans l'association, puis en 2012 Mazères, qui était parti en 2000, est revenu. Aujourd'hui il y a Saleich, Castagnède, Urau, His, Montsaunès, Roquefort et par extension des RPI , les enfants de Belbèze, Ausseing, Escoulis, Boussens, Lestelle, Labastide du Salat, etc..

En 2017 il y a une vingtaine de salariés dont 6 CDI.

Tout ça pour arriver à la question que je pose à nos élus , à tous les niveaux d'élus!: à la rentrée prochaine on parle de fermer une classe à Mazères, une à Roquefort, une autre à Salies (la 3ème en 3 ans), une à Figarol plus celles que je ne connais pas.

Alors que faut'il que les parents d'élèves fassent? après avoir mis en place des services comme les cantines, le péri-scolaire, les centres de loisirs et de vacances, les accompagnements à la scolarité, au Collège et au primaire, faut'il aussi que nous créons des entreprises, que nous fassions venir des usines pour  relancer l'embauche?

Je n'ose même pas imaginer depuis combien de temps les classes ou écoles seraient fermées sans notre action?

Faut'il que ce soit encore des citoyens lambdas qui trouvent les solutions?

On ne peut pas être au four et au moulin.

Les parents d'élèves essaient de se battre aujourd'hui comme nous l'avons fait il y a 30 ans. Et vous que faites-vous? surtout pas de vagues... comme on nous a dit... pas faire de vagues...

Bon courage nouveaux parents. Je ne vous souhaite pas les années que nous avons vécu, que j'ai vécu sous prétexte d'avoir voulu sauver des écoles. Mais je compatis avec votre combat.

Zoé

 

 

Tag(s) : #Comminges, #Canton de Salies, #Education

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :