Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Salies du Salat: Y a rien dans le Journal....

Allez on va faire un petit point par rapport à la Dépêche, car encore aujourd'hui on vient de me dire "il n'y a rien sur Salies dans la Dépêche"!

Déjà on va faire les comptes!

En Juin, à aujourd'hui 27 juin,  52 articles ont été envoyés et donc écrit.. des brèves jusqu'aux têtes de page.

Sur ceux-là 19 concernent Salies du Salat même, 1 Cazères, 4 Saint-Gaudens, 3 Le Fousseret, 4 Cassagne, 1 Urau, 3 Mane, 1 Roquefort, 3 Betchat, 2 Rieux Volvestre, 3 Mazères, 1 Belbèze, 1 Villemur sur Tarn, 1 Saint-Girons, 1 Miramont, 1 Montastruc de Salies, 1 Lestelle, 1 Marsoulas, 1 Rouède.

Voilà.... ça c'est fait et en Mai avec le Rugby c'était 10 articles de plus au moins.... Plus bien sûr tous les résultats des élections (primaires, présidentielles, législatives) qui comme vous le savez ont lieu le dimanche soir....de 19h à 20h ou 21h…et je n'ai pas compté ceux écrits dans la Gazette.

Alors les articles, je pense qu'à 80% c'est du sport dont 40% de la pétanque. Après il y a les écoles, les brèves, et des portraits ou annonces diverses, fêtes, etc.... 1 seul article de politique ou on est venu me chercher... et dans le sport, ben tous les sports sauf le foot ... comprends qui peut ou qui sait...!

Alors effectivement je pourrais faire des articles sur la vie municipale des communes. Que se passe-t-il aux Conseils Municipaux, ou à la Communauté de Communes. Je vous le dis tout de suite : et d'un je ne suis pas assez cher payée pour prendre de tels risques! je ne suis pas salariée, je suis correspondante, on me paye l'article entre1,20€ et 15 € selon la taille de l'article. Je ne me plains pas, c'est juste un constat. Un constat qui dit que je ne vais pas prendre des risques inconsidérés pour raconter les histoires des villages. !

Car deuxièmement, vous me connaissez puisque vous lisez ce que j'écris, je ne vais pas écrire pour faire plaisir à tel ou tel maire, député ou élu quelconque. Je ne suis pas là pour leur passer la brosse à reluire. Lorsque des actions sont faites, méritoires, aucun souci je les diffuse, mais la propagande non... je ne vais pas vous mentir quand même et surtout me mentir à moi-même.

On m'a fait remarquer qu’il n'y a rien eu dans le journal sur la fermeture des classes!!! C’est vrai ça! Moi j'ai dit ce que j'avais à dire sur mon site. Et si quelqu'un veut répondre et être publié aucun souci je le ferais.

Mais pendant la campagne électorale, qui a parlé de la fermeture des classes du côté des élus? Personne! Et qui plus est les consignes étaient de ne pas faire de vagues...

De quoi devrais-je parler dans le journal? Des débats municipaux qui sont filmés par les uns ou par les autres? ... sans moi...

Alors je fais des articles sur le sport! Des résultats sportifs c'est toujours très bien! Ou sur les vendanges, les poissons...

A moment donné si les correspondants étaient un peu plus soutenus par leurs lecteurs (merci à Monsieur Delsol, c'est le seul qui ait le courage de mettre des commentaires sur mon site en les signant), peut-être qu'à ce moment-là on pourrait essayer d'écrire la vérité vraie.

Et je veux rendre hommage à Sylvain des Rochettes, qui écrivait pour la Gazette, avec toute objectivité, et en particulier sur la Communauté de Communes - enregistreur vocal à l'appui. Un élu a osé me dire qu'il avait raconté des conneries, qu'il y avait des erreurs... ah oui ? Parce qu'en fait les politiques - il faut le savoir pour ceux qui prendront ma succession quand j'arrêterais - les politiques parlent, mais il ne faut pas écrire ce qu'ils disent! (c’est eux-mêmes qui l’ont dit…)

Voilà chers amis.

Les places sont libres à la Gazette et à la Dépêche. Les correspondants ont le droit à leur liberté d'expression, il n'y a pas de soucis. Le souci il vient des personnes qui voudraient que l'on enjolive la vérité ou qu'on la taise surtout. Qu’on s’en tienne à « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil… ».

Et donc là avec l'été qui arrive eh ben vous aurez des articles sur les fêtes, le patrimoine, le tourisme, les vieux métiers ... mais pas sur Pourquoi notre Comminges crève? Pourquoi le taux de chômage le plus élevé de la Haute-Garonne est dans le Sud du Département ? Pourquoi nos impôts passent sur des infrastructures pharaoniques au lieu d'aider les associations, les créateurs d'entreprise, les jeunes qui s'installent? Pourquoi alors que toutes ces structures et leur fonctionnement sont payés par nos impôts, par l'Etat, on continue à nous ponctionner des frais de locations de salles publiques, de chapiteaux communautaires, etc....?

Il faudra que vous fassiez vos enquêtes tout seuls!

Tag(s) : #Canton de Salies, #Gouvernement, #Politique, #Communication

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :