Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le groupe béarnais Los Hardidets ouvre le festivam dans les églises et chapelles du Comminges. /  Photo DR
Le groupe béarnais Los Hardidets ouvre le festivam dans les églises et chapelles du Comminges. / Photo DR

Cette année, le festival du Comminges s'illustrera encore par de petits concerts donnés sur la route des églises romanes du Comminges. Tous les dimanches, à 17 heures, le public aura tout loisir, d'une part, de visiter les lieux et, d'autre part, d'écouter des chants traditionnels d'Occitanie. Là aussi, le thème roman va s'imposer jusqu'au 3 septembre.

Des chansons en occitan pour l'ouverture

Premier rendez-vous donc le 23 juillet à l'église Saint-Christophe où se produira «Los Harditets», groupe béarnais qui chante des créations en langue occitane a cappella ou en musique. «Cela s'inscrit dans notre désir d'intégrer la bonne musique, qu'elle soit classique ou populaire, dans le riche patrimoine commingeois, dans des lieux prestigieux comme la cathédrale Saint-Just de Valcabrère, la collégiale de Saint-Gaudens…, mais aussi dans ce circuit considérable des émouvants petits édifices millénaires qui parsèment monts et vallées», indique Jean-Patrice Brosse, le directeur artistique du festival.

Chaque concert dominical permettra de découvrir les édifices. À savoir que les Templiers, ordre de moines chevaliers fondé à Jérusalem au début du XIIe siècle, ont implanté une commanderie à Montsaunès en 1 146. La chapelle, achevée en 1180, unique vestige de la commanderie, est l'actuelle église de la commune…

Entrée 10 €. Pour tous renseignements, contacter le 05 61 88 32 00.

Tag(s) : #Musique et poésie, #Comminges, #Canton de Salies

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :