Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Encausse les Thermes (31) - La source Salomon va t-elle reprendre du service?

,

 

Environnement

Odile et Jean Serge Descoubes membres des «Amis des Thermes d'Encausse les Thermes»./ photoDDM.ZG
Odile et Jean Serge Descoubes membres des «Amis des Thermes d'Encausse les Thermes»./ photoDDM.ZG

Un point commun entre Salies du Salat et Encausse les Thermes? les Thermes naturellement. Le temps d'un forum regroupant les associations des trois anciens cantons de Salies, Aspet et Saint-Martory, et les eaux encaussaises se sont retrouvées dans la station thermale salisienne. Quelques explications de Jean-Serge Descoubes, président des Amis des Thermes d'Encausse :

Vous avez là des bouteilles d'eau contenant de l'eau d'Encausse?

Oui, ce sont des bouteilles des années 60 qui portent la mention «Encausse Grande Source Salomon». Ces bouteilles étaient destinées à l'exploitation. Cette eau n'est pas potable, elle avait des vertus thérapeutiques. Mais sa composition n'a pas changé au cours des années. Lorsqu'on a fait des analyses de l'eau des bouteilles, de l'eau qui coule actuellement et qu'on les a comparées à celles faites en 1944, sa composition est la même.

Quels sont vos projets?

Pour le moment, grâce aux premières actions de l'association, la commune a conservé la propriété de la Buvette et du jardin thermal. Ils ont été inscrits, ainsi que la façade de l'ancien bâtiment thermal, en 2005, à «l'inventaire supplémentaire des monuments historiques». Le seul travail qu'il nous reste à faire est d'essayer de remettre en circulation cette eau thermale. Nous avons fait faire une thèse en 2014 en rapport avec cette eau, et en conclusion elle donne quelques pistes, si on voulait la commercialiser, en tant que complément alimentaire par exemple.

Quand s'est arrêtée l'activité thermale?

En 1980. Il n'y avait plus de coloniaux qui venaient se faire soigner, car cette eau soignait le paludisme, les maladies de foie et l'hypertension. D'autres médications que le thermalisme sont apparues. Et donc perte de clients et ensuite le bâtiment a été reclassé pour accueillir des touristes.

Une perte économique pour le village?

Oui, pour les commerçants mais aussi pour les habitants qui proposaient des hébergements.

La municipalité vous soutient?

Bien sûr. On étudie la possibilité d'emménager l'intérieur de la Buvette, ou il y a une source qui coule, d'essayer d'en faire un lieu patrimonial et de refaire couler cette eau à l'extérieur comme cela était auparavant.

Contact : 05.61.89.54.86.

Tag(s) : #Aspet, #Thermalisme, #Comminges
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :