Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Canton de Salies du Salat - La déviation de Mane : quelques explications
Canton de Salies du Salat - La déviation de Mane : quelques explications

Au cours de la réunion d'informations proposée par le Conseil Départemental aux élus de la Communauté de Communes Cagire Garonne Salat le 8 novembre dernier, un document, traitant du plan pluri-annuel d'investissement sur les routes départementales a été distribué.

Ce document comporte des informations qui devraient intéresser les habitants de l'ancien canton de Salies, et particulièrement les riverains de l'actuelle RD 117 entre Lacave en Ariège et l'autoroute A64.

Il y a déjà plus de 20 ans, il était question de créer une 2x2 voies entre Lacave et l’A64, en prévision d’un trafic qui à l’époque était de 6 500 véhicules / jour. Des expropriations avaient été menées mais depuis aucune réalisation routière n’a vu le jour côté haut-garonnais. Un des buts de ce projet était de désenclaver Saint-Girons et l’Ariège, et certainement que si cette création de 2x2 voies avait eu lieu, elle aurait permis d’améliorer le trafic, dense, particulièrement en poids lourds reliant l’Ariège à l’axe Toulouse – Espagne.

Au vu de l’avant-propos du document remis aux participants de la réunion,  il est fait état des demandes de modifications des projets portés par les collectivités locales, suite à des évolutions survenues depuis 2002.

Ainsi il est noté que des évolutions se sont produites au sujet de "la déviation d'His et de Castagnède, RD 117, qui devait permettre d'améliorer le fluidité du trafic sur l'axe Saint-Girons - Toulouse. Toutefois le trafic, qui devait fortement évoluer et qui justifiait la création d'une 2x2 voies depuis la frontière ariégeoise jusqu'à l'autoroute, stagne voire régresse. Le traitement du principal point dur de cet itinéraire, la déviation de Mane, était très difficile à 2x2 voies sur les plans technique et environnemental, mais s'avère désormais possible à 2x1 voie. Il est donc proposé de réaliser la déviation de Mane." Il est toutefois noté sur la fiche synthétique du projet que le niveau de trafic connait la même densité de 6500 veh/j, dont 10% de poids lourds.

Ces modifications porteront sur la déviation du centre-ville de Mane par un tracé de 2x1 voies en empruntant le tracé de l'emprise de l'ancienne voie ferrée. Ce projet est soumis à autorisation environnementale et à un Dossier d'Utilité Publique.

"De plus", comme il est précisé sur la fiche synthétique du projet, "des acquisitions foncières sont nécessaires pour la réalisation du projet. Le Conseil Départemental de la Haute-Garonne dispose de la maîtrise foncière de la totalité de la plateforme de l'ancienne voie ferrée, mais pour 1/3 du tracé de la déviation des acquisitions foncières sont à réaliser pour compléter cette emprise. La voie ferrée joue aujourd'hui un rôle de digue naturelle partielle contre les inondations du Salat. Le tracé proposé pour la déviation de Mane utilise cette plateforme et prend un principe d'aménagement qui n'impacte pas la zone inondable. Ce tracé est à priori compatible avec les contraintes environnementales et techniques liées au site."

Le coût est estimé à 7 millions d'euros à échéance de 2021.

Tag(s) : #Mane, #Canton de Salies, #Haute-Garonne

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :