Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

,

Commerces

Le boulanger Nicolas Bonet explique le fonctionnement du distributeur aux Roquefortains./ photo DDM . ZG
Le boulanger Nicolas Bonet explique le fonctionnement du distributeur aux Roquefortains./ photo DDM . ZG

Le boulanger de Roquefort sur Garonne a fermé ses portes définitivement il y a 15 jours. 15 jours après, le pain est revenu au village par le biais d'un distributeur portant le nom de «Ma boulangère».

Le maire, Jean-Bernard Portet, et son équipe avaient anticipé cette fermeture. Il y a bien un boulanger traditionnel sur l'autre rive de la Garonne. «J'ai donné la priorité au boulanger voisin, il est au courant depuis juin» répond-il. «Mais la tournée ou le dépôt de pain, qui bien sûr demanderait du personnel supplémentaire, ne l'a pas intéressé. Je ne voulais pas laisser le village sans pain et Monsieur Bonet, un habitant de Roquefort, boulanger à Carbonne, m'a proposé une solution avec cette machine qui distribue du pain et des chocolatines.»

Une petite inauguration a eu lieu place du Pré Commun, vendredi dernier à la sortie de l'école. Nicolas Bonet en a profité pour expliquer son fonctionnement à la population : «je suis boulanger à Carbonne, et suite à la fermeture de la boulangerie, il y a eu une concertation pour la mise à disposition d'une machine. Étant résident, cela me permet de recharger la machine selon nos trajets. Il y a trois modes de paiement par carte bleue et des badges de rechargement (de 10 à 20 €) que l'on récupère à la mairie. Ce système permet de ne pas forcément utiliser de monnaie.»

«Pour le stock», poursuit le boulanger, «notre principe de fabrication à la boulangerie est une cuisson continue. J'ai un four à 5 étages qui peut se brancher individuellement selon les besoins. Et donc le pain distribué, quel que soit l'horaire, est cuit dans les 3 heures avant la vente.» Du côté des utilisateurs on est content, même si bien sûr certains regrettent de ne pouvoir choisir entre du «bien cuit» et du moins cuit» ! Mais pourquoi pas, demain, différentes cuissons du pain.

Tag(s) : #Canton de Salies, #Comminges

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :