Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

,

 

Les Mazériens ont su forcer la décision./ photo DDM, JAL
Les Mazériens ont su forcer la décision./ photo DDM, JAL

> L'essentiel

C'est pied au plancher que le MCS a attaqué cette rencontre. Deux cocottes suivies de pick and go, une pénaltouche et Gardelle relevait le ballon pour Lecornu. La mainmise locale se concrétisait par une large domination territoriale, mais pas au planchot que Bosc parvenait à meubler pour les siens.

En fin du premier acte, Mazères parvenait à enfoncer le clou : Fourcade déchirait dans l'axe la défense adverse et Souquet profitait de l'aubaine derrière un ruck rapide. Pourtant, le début de seconde mi-temps était pour les visiteurs, revigorés par le discours musclé des coaches. Le pack concrétisait une pénaltouche et manquait le doublé dix minutes plus tard. Léguevin avait laissé passer sa chance puisque dans la foulée, sur une merveille de construction impliquant le trio Claux -Marcel- Palobart, l'ailier Gardelle giclait à l'intérieur pour une course de 50 mètres victorieuse.

Le sort du match était scellé et le MCS rejoignait son rival du jour au classement. Mais avec un match en moins, il est potentiellement leader.

> Les Hommes

À Mazères-Cassagne, Gardelle a fait valoir ses belles aptitudes à défendre et à attaquer. Riquoir a été un lien parfait entre avants et trois-quarts. Figeac, replacé en 3e ligne a dynamisé un pack au sein duquel l'activité efficace de Lecornu a été remarquée. Enfin, la puissance de Fourcade a fait mal.

À Léguevin, on a souvent remarqué le casque nu comme une noix d'Antony, bien secondé dans le combat par Goubert. Bosc, par sa botte, a fait reculer les locaux.

> Ils ont dit

Nicolas Martin (co-entraîneur Mazères) : «Nous sommes heureux de cette victoire, on a su agresser en défense cette belle équipe et imposer notre puissance. Nous avons eu un gros trou d'air en seconde mi-temps car nous n'avons pas joué la semaine dernière, nous avons aujourd'hui manqué de rythme et été inconstants.»

Marc Thévenot (co-entraîneur Léguevin) : «Nous aurions aimé récupérer un point. Nous avons subi en première mi-temps, c'est une équipe solide et dense, forte sur les impacts. Mais on fait une bonne entame de seconde mi-temps. Sur l'ensemble du match, la victoire de Mazères est méritée, d'autant que nous avons manqué de conviction sur nos attaques.»


Mazères-Cassagne 21 Léguevin 8

MT : 14-8; arbitre : Marc Sicard (Midi-Pyrénées); 300 spectateurs.

Vainqueurs : 3 E Lecornu (8), Souquet (40), Gardelle (63) ; 3 T Claux

Vaincus : 1 E Goubert (48) ; 1 P Bosc (25)

Evolution du score : 7-0 ; 7-3 ; 14-3 ; 14-8 ; 21-8.

Mazères-Cassagne : Feuillerat ; Gardelle, Fourcade, Palobart, Lopez ; (o) Claux, (m) Souquet ; Figeac, Salnikoff, Riquoir, Chaubet, Lecornu ; Picasse, Abadie (cap.), Desbiaux.

Sur le banc : Morte, Dupuy, Cazabet, Lozach, Lagerle, Marcel, Sirgeant.

Cartons jaunes : Dupuy (69), Cazabet (80+2)

Léguevin : Santouil ; Janvier, Bos, Boiago (cap.), Commenge ; (o) Bosc, (m) Armengaud ; Antony, L. Bayol, Goubert; Delpont, Bégué ; Roche, Darche, Gistau. Sur le banc : Rey, Clair, Gatay, A. Bayol, Thevenot, Loubrieu, Mazet.

Carton jaune : Bégué (33).

Réserves : MCS 19 - CL 29

Tag(s) : #Rugby MCS, #Comminges, #Canton de Salies, #Cassagne, #Mazères sur Salat

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :