Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962
Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962
Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962
Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962
Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962
Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962
Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962
Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962
Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962
Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962
Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962
Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962
Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962
Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962
Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962
Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962
Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962
Salies du Salat - Figarol - Journée du 5 décembre 1962

Les températures négatives de ce 5 décembre n’ont pas empêché un petit groupe d’habitants de se diriger vers le monument aux Morts pour un hommage aux morts pour la France pendant la Guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie.

Tant à Figarol qu’à Salies du Salat, élus, population, représentants de la gendarmerie, anciens d’Algérie, harki, avaient répondu présents à cette journée Nationale rappelant la fin des combats de ces évènements qui n’étaient pas encore appelés « Guerre d’Algérie ». Il faudra attendre juin 1999 pour que la France reconnaisse qu'elle a fait la « guerre » en Algérie.

Difficile pour ceux qui n’ont pas vécu ces évènements de faire la part des choses entre la commémoration du 19 mars 1962, le « cessez le feu » ratifié par les accords d’Evian, et le 5 décembre 1962, fin des combats.

Les Morts sont morts malheureusement. Il n’est point trop de jours pour se souvenir d’eux, mais comme l’a écrit Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Armées dans son message : « plus d’un demi-siècle après ces faits et sans oublier les souffrances d’hier, nous devons progresser ensemble vers l’apaisement des mémoires et continuer à emprunter le chemin de la réconciliation. »

Tag(s) : #Comminges, #Canton de Salies, #Guerres, #Je suis Charlie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :