Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Rouédois réunis lors des recherches de documents sur les morts de la Grande Guerre de 1914 à 1915./  Photo DDM
Les Rouédois réunis lors des recherches de documents sur les morts de la Grande Guerre de 1914 à 1915./ Photo DDM

Les travaux de recherche sur les morts du village au cours de la guerre 1914-1918 vont bon train au sein de l'équipe de Rouédois qui se retrouvent régulièrement pour évoquer l'avancée de leurs recherches.

Ainsi le 27 janvier et samedi dernier, ils ont évoqué les morts de 1914 et 1915 et passé en revue leurs états de service au sein de l'armée, les descendances généalogiques de chacun d'eux, les combats auxquels ils ont participé ainsi que les circonstances dans lesquelles ils ont trouvé la mort. Tout ceci s'inscrivant dans le contexte plus général des principales batailles qui ont émaillé cette période : les Ardennes avec la bataille de Bertrix, la première bataille de la Marne avec l'épisode des taxis, la journée du 22 avril 1915 avec la première utilisation des gaz par l'armée allemande à Ypres…

Une lettre du patron de l'usine de Touille

Ils ont également évoqué la vie du village au moment de la mobilisation et plus largement l'implication du secteur à l'effort de guerre : c'est ainsi que Daniel Ferré a présenté une lettre manuscrite de M. Lasvignes, patron de l'usine des Forges de Touille. Il faisait part à un client, quincaillier dans le Puy de Dôme, de son impossibilité de servir sa commande. «Il n'y a pas à forger, pour le moment, à fabriquer, ni pelles ni bêches, car toute notre production est retenue jusqu'à fin février prochain par les services de la guerre», écrivait-il à l'époque.

D'autres rencontres, faisant avancer ces travaux de recherche sont d'ores et déjà programmées.

Rouède: Guerre 14-18 : un point sur les recherches
Tag(s) : #Guerres, #Comminges, #Canton de Salies

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :