Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cassagne - Police de Sécurité au Quotidien: mode d'emploi
Cassagne - Police de Sécurité au Quotidien: mode d'emploi
Cassagne - Police de Sécurité au Quotidien: mode d'emploi
Cassagne - Police de Sécurité au Quotidien: mode d'emploi

Comment faire fuir voleurs, malandrins, arnaqueurs et autres monte en l'air? Le gendarme Romain Parra de la Brigade de Salies du Salat a listé, lors de la réunion d'information et de présentation du projet PSQ (Police de Sécurité du Quotidien) aux habitants du village, les divers cas d'insécurité auxquels la population peut être exposée. Des habitants, certains âgés et qui sont souvent isolés dans les hameaux ou seuls dans leur habitation.

Arnaque à la Carte Bleue: ne pas suivre une personne qui va vous expliquer que le distributeur s'est trompé et ne vous a pas donné la somme intégrale. Très généreux il vous proposera 10€ tout en vous raccompagnant au distributeur ou il pourra récupérer votre code et plus tard votre carte.

Arnaque au rétroviseur: on vous klaxonne et on vous fait croire que vous avez détérioré le rétroviseur d'un quidam. Une seule solution: un constat, avec les coordonnées de la victime et pour plus de sureté photo de la plaque d'immatriculation et du conducteur. Si c'est une arnaque, les gendarmes le retrouveront plus facilement.

Vous partez en vacances? Prévenez vos voisins et vous pouvez également signaler à la brigade de gendarmerie de votre domicile votre départ en vacances. Pendant votre absence, des patrouilles de surveillance seront effectuées, de jour comme de nuit, en semaine comme le week-end, afin de dissuader tout individu de tenter de cambrioler votre domicile. Un conseil: évitez de donner vos dates de départ sur les réseaux sociaux!

En cas de cambriolage ne touchez à rien et composez le 17.

Et une arme dissuasive et inoffensive: le smartphone. Photos, vidéos, tweet... ne pas hésiter!

Ce lancement de la Police de Sécurité du Quotidien est une volonté gouvernementale pour résoudre les problèmes d'insécurité. La PSQ s'appuie sur plusieurs propositions issues de la consultation telles que: rendre les condamnations judiciaires et les mesures répressives plus dissuasives, accroître la participation des habitants à leur propre sécurité, disposer de plus de temps au contact avec la population, etc...

Parmi les moyens alloués à ce dispositif, 10 000 postes seront créés entre 2018 et 2022.

Plus d'informations: www.interieur.gouv.fr

Article envoyé à la Dépêche le 11.06.2018

Tag(s) : #Comminges, #Canton de Salies, #Salies du Salat, #Cassagne, #Gouvernement

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :