Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

,

Le marché de Salies attire la population commingeoise./ Photo DDM, .ZG.
Le marché de Salies attire la population commingeoise./ Photo DDM, .ZG.

La Chambre Régionale des Comptes (CRC) Occitanie a examiné la gestion de la commune de Salies-du-Salat pour la période 2012-2016. Ce contrôle s'inscrit dans le cadre de l'enquête sur «les stations thermales en Occitanie».

Un rapport qui tient compte de l'impact qu'a eu en 2007 la mise en service du casino de Toulouse : «avec l'ouverture du casino, la chute extrêmement marquée du produit des jeux s'est traduite par l'effondrement des ressources de fonctionnement de la commune passant ainsi de 4 220 000 € en 2007 à 2 717 000 € en 2008.»

Jean-Pierre Duprat souhaite rester modéré

Sur ce rapport, la CRC note que «la situation financière de la collectivité apparaît aujourd'hui fragile (...), même si son endettement semble maîtrisé.» Elle a toutefois noté la volonté manifeste de désendettement, rappelant que «la commune, au titre du budget principal, est désormais à un niveau d'endettement par habitant comparable à celui de sa strate (600 € / habitant).»

Le maire Jean-Pierre Duprat rappellera dans sa réponse que son souhait était de «ne pas geler toutes les activités marchandes (Thermes, Salatines, SPA) ce qui aurait entraîné un effondrement de l'économie locale avec également la suppression de 36 emplois directs et divers emplois indirects.»

Parmi les propositions de la CRC pour remédier à cette situation : le levier fiscal (le taux est inférieur au taux moyen de la strate en 2015), prélever une ressource plus importante sur le Casino : en 2016, le ratio «prélèvement/produit des jeux» n'était que de 7,19 % contre 12 % pour les établissements comparables. Également maîtriser les charges dont celles du personnel.

Toutefois le maire souhaite rester «modéré» dans les augmentations fiscales, ainsi que par rapport au Casino qui emploie 56 personnes sur le territoire. Aujourd'hui c'est vers une future structure, sous l'impulsion de la Région Occitanie, qu'il se tourne afin d'assurer la rénovation de l'établissement thermal, sa pérennité et dégager financièrement la commune des budgets déficitaires. Des démarches en cours de réalisation.

Le rapport a fait également apparaître que le conventionnement avec l'APEAI pour le péri-scolaire permet une diminution des dépenses de la commune.

Il est difficile de résumer 79 pages de rapport en 2200 caractères. Alors c'est sûr que l'article est loin d'être complet.

Donc pour ceux qui souhaitent examiner le rapport, il est public, le voici:

https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/2018-06/OCR2018-27.pdf

 

Tag(s) : #Salies du Salat, #Canton de Salies, #Comminges

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :