Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Roger Goizet de Mancioux est décédé, je salue sa mémoire, lui qui a bercé l'enfance des jeunes pétanqueurs Manciousains, qu'il repose en paix il le mérite.

Les obsèques de Roger Goizet auront lieu le mardi 11 septembre à 10 heures en l'église de Mancioux.

Mancioux (31) - Roger Goizet un passeur de mémoire

 
Mancioux (31) - Roger Goizet un passeur de mémoire
Mancioux (31) - Roger Goizet un passeur de mémoire
 

Roger Goizet: un passeur de mémoire, mais pas n'importe quelle mémoire. Celle de son village, Mancioux, où, depuis sa naissance en 34 il passera toute sa vie.

Des chroniques locales où sont relatées avec humour, affection les fêtes qui jalonnaient les saisons, favorisant les contacts humains, tant les bons mots que les bagarres, les moments de bonheur que les douleurs de la guerre.

Une époque de solidarité: c'est ce qu'il ressort de tous ces récits. Solidarité dans les travaux des champs, dans la fête du cochon, lors des dépiquages ou des fêtes de Saint-Jacques.

Pour les amoureux de ce canton de Saint-Martory ils retrouveront tous les patronymes locaux et les histoires qui vont avec: Joseph Soulages héros de la Grande Guerre mais aussi tous ses amis du quotidien: Dedieu, Dupeyron, Bonnemaison, Villemur, Dubey, etc...

Mémoires aussi de cette société qui s'est modifiée au cours des ans, faisant disparaitre peu à peu ceux que Roger Goizet dénomme "les multicartes": "après la deuxième Guerre Mondiale, Mancioux comptait une trentaine d'exploitants agricoles, plus ou moins importants. Sept à huit vivaient du revenu de leur terroir, mais les autres devaient travailler à l'usine pour complément de revenus. Ils faisaient les trois/huit et devaient s'organiser dans leur besogne."

Solidarité mais également amitié. Roger Goizet a été un grand chasseur, lieutenant de louveterie sur le canton de Saint-Martory: "pour avoir longtemps côtoyé les diverses ambiances de la chasse, j'ai eu tout loisir pour distinguer le bon grain de l'ivraie dans les agissements de l'homme", remarque t'il.

Passeur de mémoire avec des mots, des anecdotes, des poèmes, des dessins dus à son ami Coco Gattoni et des photos des amis et de ces lieux et hameaux, dont rien que l’appellation vous entraine en voyage, "car par chez nous, vous pouvez visiter France, un peu plus loin Paris des près et un peu plus bas, Versailles. Qui dit mieux?"

Le livre est édité à compte d'auteur. Pour le commander s'adresser à "Mimile" Guy Dupeyron à Saint-Martory au 05.61.87.47.08 (HR) ou au 06.73.05.33.64.

Tag(s) : #Comminges, #Saint-Martory

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :