Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mettre les villes à la campagne! une solution à la hausse des carburants...
Mettre les villes à la campagne! une solution à la hausse des carburants...

Le 11 novembre c'est terminé.

Pas d'armistice, ni de trêve pour les combattants en gilets jaunes.

Vaincre l'ignorance... en son temps Victor Hugo en avait fait un discours à l'Assemblée Nationale. Il faudrait le réécouter.

Tous devraient le réécouter, le peuple mais aussi nos élus! Eux qui veulent qu'on les écoute, qu'on les croie lorsqu'ils viennent chercher les voix du peuple pour se faire élire.

Pour moi le problème ne vient pas du carburant trop cher. Ce n'est juste qu'un aboutissement, une conséquence d'un tout. L'opposition c'est le monde rural et les villes. C'est le parisianisme, le Métropolisme d'une grande partie de nos élus, d'une grande  partie de nos médias qui, tels l'autruche, mettent la tête dans le sable de leurs convictions et refusent de vouloir regarder la réalité en face.

Les taxes sur le carburant sont trop élevées?

Elles sont trop élevées pour les petites gens, dans lesquelles je me classe, elles sont trop élevées pour tous ceux qui sont obligés de se servir de carburant pour travailler, pour vivre.

Mais elles ne sont pas élevées pour ceux qui vivent à Paris ou dans les grandes métropoles, puisqu'eux ne se servent pas de voitures. Métro, tranway, bus, trains de banlieue,... les transports en commun existent, sont disponibles et relativement bon marché par rapport à l'investissement d'une voiture, d'un garage, assurance, carburant, péage...

Elles ne sont pas élevées pour ceux qui prennent l'avion, pour les compagnies aériennes, pour les bateaux, yacht et autres bateaux de croisière...

Mais qui taxe t'on? qui subit l'effet désastreux des hausses de carburant? Le couillon qui habite la campagne... et là je vous arrête tout de suite... YAKA habiter en ville... ben oui, surtout lorsqu'on est en couple et que l'un travaille à côté de chez lui et l'autre en ville... on pourrait habiter à mi-chemin? ...

il y a aussi ceux qui habitent en milieu rural mais qui ne travaillent pas en centre-ville! Une hérésie! Car prendre le train et descendre genre à Matabiau très bien, ensuite s'offrent les métros, bus, tranway.... mais arriver à Matabiau et travailler à Lardenne? ou à Saint-Orens? où à Ramonville?... un parcours du combattant.

Et puis il y a l'autre race de couillons, ceux qui travaillent en poste, à l'usine. Et là même s'ils habitent en ville comment on fait? il faut bien prendre un véhicule. Pas de métros ou de bus aux quatre coins de la ville du soir au matin?

Y en a encore qui vont dire " c'est des cas particuliers"! Ben non. Un collègue de mon mari habite Saint-Simon et travaille en poste à Boussens. Il prend sa voiture. Comment on fait? Sa femme travaille sur Toulouse, ses enfants sont sur Saint-Simon, c'est comme ça...

L'an dernier, des jeunes habitant le canton de Salies, obligés de partir en formation pour le boulot, formation d'un an se déroulant à Saint Simon, ont essayé de prendre le train. Oui... Train, métro jusqu'à Basso Combo et à pied. Sauf que pour cause de travaux sur la ligne pendant près de 6 mois les trains ont été remplacés par des bus de Boussens à Muret, puis train, puis métro... ah oui il vaut mieux prendre un appartement à Toulouse! Bien sûr! un jeune en formation qui touche au mieux le SMIG, s'il est à temps plein, a  de quoi se payer un 2ème appartement (celui qu'il a dans la campagne + un deuxième). Oui mais l'employeur n'a qu'à payer? Bien sûr! L'employeur le paye pendant tout son stage (avec un peu de chance la formation est remboursée par l'Etat ou la Région), il paye un autre employé pour le remplacer et il devrait payer aussi le transport et un autre appartement.... On parle d'emplois en milieu rural... avec de petites structures qui survivent! On ne parle pas de Total ou d'une banque américaine et des subprime.

Tout ça pour dire que le carburant ce n'est pas le problème. Le problème c'est qu'à moment donné, nos politiques (quelle que soit leur appartenance) devrait mettre tout à plat sur la table et essayer de trouver des solutions équitables pour tous.

Un homme d'affaires qui va apporter ses capitaux dans des pays étrangers, en avion, avec des prix défiants toute concurrence, ne subit pas les mêmes pressions que le pauvre type qui va faire 70 kms à 5h du matin pour rentrer chez lui en voiture.

C'est le devoir du dimanche... pour nos élus... dont j'ai appris récemment avec effarement que certains ne lisent même pas les quotidiens ou hebdomadaires locaux, ne se connectent jamais à Internet, ...

Eh oui... le dimanche... ça ne devrait pas exister... j'écrirais moins de conneries doivent penser certains!

Tag(s) : #Gouvernement, #Société

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :