Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Marsoulas - L'école obtient le premier prix départemental de la laïcité
Marsoulas - L'école obtient le premier prix départemental de la laïcité

,

Éducation

Marsoulas, avec ses 122 habitants n'est certes pas la plus peuplée des communes de Haute-Garonne, mais c'est à elle qu'a été remis le premier prix de la laïcité par le conseil départemental de la Haute-Garonne en ce jeudi 13 décembre à Toulouse.

Ce prix fait suite au dispositif de Parcours Laïque et Citoyen, unique en France et lancé en 2016 par le conseil départemental de Haute-Garonne. En effet pour renforcer son engagement et sa démarche citoyenne, le conseil départemental a souhaité «valoriser et mettre en lumière toutes les initiatives qui ont pour ambition de faire vivre la laïcité et les principes républicains».

La tragédie du 10 juin 1944

Marsoulas, dont nul ne peut ignorer la tragédie vécue le 10 juin 1944 et qui a privé le village d'un tiers de sa population, est représentatif de cet engagement en faveur de la laïcité et de la défense des valeurs de la République.

Aussi l'école de Marsoulas, son enseignante Aurélie Feuillerat et les 27 enfants de CM2 se sont inscrits dans cette démarche et ont été primés. Valérie Simoulin, conseillère pédagogique, la mairie de Marsoulas et son maire Alexandre Ader, Jean-Pierre Blanc, président des médaillés de la Résistance en Midi-Pyrénées et l'APEAI (Association de parents d'élèves et d'animations intercommunales) représentée par le coordinateur Renaud Gauthier, ont également contribué à l'obtention de cette récompense.

Un projet de fresque

Concrètement, en dehors des cadeaux reçus (buste de Marianne et un ouvrage sur «Le Sud-Ouest en images» des frères Labouche), la participation du département interviendra par une participation financière à la réalisation d'une fresque sur le mur de la grange Pujol, face au monument commémoratif dédié aux Martyrs de la commune.

Aurélie Feuillerat, dans son discours de présentation, explique : «En 2019, nous commémorerons le 75ème anniversaire de ce terrible massacre. A cette occasion, les enfants de l'école réaliseront un graff sur le mur. Ils partiront de leurs propres représentations du mot «PAIX» pour arriver à la maquette de dessin gravé à jamais sur les murs de ce village ayant connu le sang, la folie et la peur. Ils grafferont de leurs mains leur message porteur de paix, de laïcité, de joie de vivre et de mémoire sur ce mur.»

Tag(s) : #Canton de Salies, #Comminges, #Marsoulas, #La Resistance et les Villes Médaillées, #Education, #Je suis Charlie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :