Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
  • Après un petit café, place au tirage au sort. /  photo DDM .ZG

Après un petit café, place au tirage au sort. / photo DDM .ZG

Publié le

Samedi matin, une petite pluie fine accompagnait les courageux venus à pied jusqu'à la salle communale rue du chemin Vieux à Cassagne. En effet une cinquantaine d'habitants du village étaient réunis pour «l'affouage».

L'affouage est une possibilité offerte par le conseil municipal aux habitants de chaque commune pour qu'il réserve une partie des bois de la forêt communale pour l'usage domestique de ses administrés.

Daniel Pons, garde forestier et conseiller municipal, était présent à cette réunion ainsi que le maire, Philippe Souquet.

Avant de procéder aux ventes et tirages des lots de bois, il a donné quelques explications : «on a fait une éclaircie dans des jeunes bois de chênes, principalement des arbres d'un diamètre allant de 15 à 40 cm. Cela a été fait début janvier par des bûcherons locaux. Les bois étaient débardés par des chevaux et ensuite amenés par un tracteur sur le bord de la piste. Cela fait un volume de 420 stères à peu près. L'affouage qui va être tiré au sort concerne des piles de bois de six stères. Il y a principalement du chêne pédonculé et 10 % de feuillus divers : érables, noyers, des chablis du bois du Barry et des acacias du chemin de la Carraou.»La vente s'est faite par lot et tirage au sort, ensuite chacun ira récupérer son lot.

Coupe tous les 12 ans

Le maire précise que ces coupes de bois interviennent tous les 12 ans et que c'est là une occasion d'en faire profiter les villageois.

Parmi les habitants, Benoit s'était inscrit pour cette attribution de lots : «pour chauffer la maison, nous avons un foyer fermé bouilleur. Je me suis donc inscrit à l'affouage. C'est surtout la proximité du lot de bois, le prix, l'esprit de communauté, le fait de participer et profiter des actions communales qui m'ont motivé pour m'inscrire. J'y avais participé il y a trois ans pour un lot de 4 m3. Cette fois-ci c'est un peu plus important. De plus, ce système de vente par tirages de lots me paraît intègre et oblige les gens à communiquer et à trouver des compromis lorsque les lots sont communs.»

Car après l'achat, il s'agit d'aller récupérer les stères en bord de route, et là, l'entraide joue car tout le monde n'a pas forcément de remorques pour s'en occuper.

Tag(s) : #Agriculture, #Forêts, #Economie, #Cassagne, #Comminges
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :