Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Martres-Tolosane - Lafarge : 100 millions pour 50 ans dans «l'usine du futur»
Martres-Tolosane - Lafarge : 100 millions pour 50 ans dans «l'usine du futur»
Martres-Tolosane - Lafarge : 100 millions pour 50 ans dans «l'usine du futur»
Martres-Tolosane - Lafarge : 100 millions pour 50 ans dans «l'usine du futur»

Hier, à l'usine Lafarge de Martres-Tolosane en présence de la présidente de Région, Carole Delga./ Photo DDM, ZG

Publié le

Une vraie bouffée d'oxygène a illuminé le ciel commingeois hier du côté de Martres-Tolosane. En annonçant une activité à venir qui devrait perdurer sur 50 ans. En effet en juillet 2017, LafargeHolcim a lancé un programme d'investissements de plus de 100 millions d'euros sur le site de Martres-Tolosane.

C'est le plus important investissement du groupe en France depuis 40 ans, qui s'intère dans un plan global de 300 millions en France d'ici 2020. François Petry, directeur général de LafargeHolcim France et Jean-Louis Sibioude, directeur de l'usine martraise, l'ont présenté à Carole Delga, présidente de la région Occitanie.

Ce projet va contribuer à faire de cette usine «l'usine du futur», puisqu'il ne s'agit pas uniquement de rénover l'usine, mais d'y inclure les dernières technologies en matière d'économie circulaire pour le recyclage et la valorisation des déchets en cimenterie. François Petry a insisté sur «la pérennisation de l'emploi, la dynamique économique et sur le soutien du groupe à tous les efforts de la Région pour les 50 prochaines années. C'est un gros enjeu environnemental, social et économique et de contribution au territoire.»

Les travaux permettront à la cimenterie de diminuer sa consommation d'énergie électrique et thermique de 20%, de réduire son empreinte carbone et de valoriser des déchets. Pourquoi choisir l'usine de Martres-Tolosane? «C'est une question de confiance», répond le directeur général. «Nous croyons à la dynamique des marchés locaux et des besoins de ce territoire.»

250 emplois sur trois ans

Pour la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, «ce projet de rénovation répond à la fois aux problématiques de l'emploi et de l'urgence climatique. Pendant les travaux, 250 emplois supplémentaires sur 3 ans vont redynamiser la vie locale. Pendant 50 ans, on a l'assurance de pérenniser les 130 emplois directs et 600 indirects. S'y rajouteront de nouvelles embauches à la fin des travaux, à l'automne 2020, pour travailler sur les futures installations.» Carole Delga note aussi «des émissions de poussières qui vont être divisées par 10, une baisse de la consommation globale pour le site de 20% et le recyclage des déchets».

«A travers ces investissements», poursuit laprésidente, «ce sera «l'usine du futur : «Le groupe sera leader au niveau national et européen sur la production cimentière et va donner l'exemple pour d'autres sites.»

Des discussions sont en cours avec des partenaires industriels, collectivités locales afin de proposer une alternative aux traitements des déchets (pneus, rejets des centres de tri, résidus de bois, semences périmées, etc...)

La Région étudiera avec l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) la question du recyclage des déchets.

A noter également une des conséquences positives de cet agrandissement de l'usine et de l'augmentation de sa production : «Sur l'axe ferroviaire Toulouse-Tarbes, il est prévu d'augmenter la capacité du ferroutage».


En chiffres

Lafarge Monde : 27,5 milliards de chiffre d'affaires, dans 80 pays, avec plus de 75 000 collaborateurs et 2 300 sites.

Lafarge France : 20 sites industriels dont 8 cimenteries et 6 usines de broyage, 250 centrales à béton, 140 carrières et un centre de recherche..

Région Occitanie : 44 centrales à béton, 21 carrières, 2 cimenteries, 1 usine de broyage, 645 emplois directs et 2 000 emplois indirects. Parmi les chantiers toulousains : les Ramblas, la tour Matabiau, la 3ème ligne de métro et le parc des expos.

Zoé Gauthier

Tag(s) : #Martres-Tolosane, #Entreprises, #Economie, #Comminges, #Occitanie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :