Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • L'oiseau bleu : une passion qui fait débat en Comminges. /  Reproduction DDM

L'oiseau bleu : une passion qui fait débat en Comminges. / Reproduction DDM

Publié le

Eh non ! Nous ne sommes pas le 18 octobre, jour de la Saint-Luc et synonyme du retour des palombes. Mais il faut s'y préparer.

C'est ce qu'ont fait les passionnés de la chasse à la palombe en créant dans le courant du mois de juin l'association «La chasse de tradition de la palombe en palombières».

«En Haute-Garonne il n'y a aucune association de chasse qui s'adresse exclusivement à la palombe» explique le président Stéphane Bereni. Reste à se mettre d'accord sur la méthode de chasse.

«Nous nous sommes aperçus, lors d'une pétition qui a réuni 700 personnes en Comminges, qu'il y avait un ras-le-bol au niveau de la chasse à la palombe ‘‘au vol''. Il y a énormément de ‘‘plateaux'' qui se sont implantés à côté des palombières et qui gênent et modifient réellement la migration des palombes.»

Les plateaux (nom venu du ball-trap), désignent des plateformes : comme des palombières mais sans toit et installées au sol.

«Nous ne voulons pas qu'il y ait de problèmes entre chasse au posé et chasse au vol, ni de problèmes entre chasseurs» poursuit Stéphane Bereni. «On veut que la migration soit respectée, et qu'elle reste dans les couloirs migratoires qui existent depuis toujours».

L'arrêt du tir au vol souhaité

«Nous qui posons des palombes pour la chasse, on a un travail de taille, de préparation qui prend du temps avant de pouvoir faire poser les palombes» explique Laurent Cazabat, membre de l'association. «Ce qu'on veut c'est trouver un compromis entre ces deux types de chasses : au vol et au posé. C'est tellement beau de les faire venir et de les poser».

Trois solutions ont été proposées au vote lors de l'assemblée générale : l'arrêt définitif du tir au vol avec utilisation d'appeaux et d'appelants depuis une plateforme ; l'autorisation pour les plateaux ayant été créés avant 1995 et l'autorisation au-dessus de 700 mètres, sans appelants.

La décision a été l'arrêt définitif du tir au vol et au renvol ; en dessous de 700 mètres, ni appeaux vivants ni formes.

«Maintenant, pour que ça puisse fonctionner il faut que cela passe par le schéma départemental et qu'il y ait un arrêté préfectoral. Il y aura un autre vote au niveau de la Fédération. Dans le Gers, le Tarn, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, le tir au vol est déjà interdit».

Z.G.

Membres du Conseil d'administration de "La chasse de tradition de la palombe en palombières":

Présidents d'honneur: Jean-Yves Duclos et Jean-Bernard Portet, président de la Fédération de chasse 31.

Présidentf: Stéphane Bereni (secteur Comminges)

Vice-président: Gilles Pichaud (département 32)

Trésorier: Daniel Fourcada (secteur Comminges)

Trésorier-adjoint: Christian Sclaunich (secteur Grenade)

Secrétaire: Cédric Salvini (secteur Carbonne)

Secrétaire adjoint: Anthony Auguste (secteur Comminges)

Membres: Christian Beaugriard, Laurent Cazabat, Jean-Claude Guyon, Yannick Chauffour, Vincent Lunel, Hervé Save, Cyril Dejean, Nicolas Gascogne, Daniel Peraro.

Tag(s) : #Comminges, #Chasse
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :