Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
  • Place des Raisins Secs, le village et les habitants voisins étaient au rendez-vous devant la future épicerie citoyenne./  Photo DDM. ZG

Place des Raisins Secs, le village et les habitants voisins étaient au rendez-vous devant la future épicerie citoyenne./ Photo DDM. ZG

Publié le , mis à jour

Circuits courts ou de proximité ? Un concept qui a démarré dans les années 2000 et qui consiste à mobiliser, au plus, un ou deux intermédiaires entre le producteur et le consommateur. Ce qui nécessite de se procurer au plus près les produits devant être consommés. Une démarche qui va apporter un plus aux agriculteurs, maraîchers, artisans locaux tout en assurant aux consommateurs des produits locaux, plus frais et dont la traçabilité sera facilement retrouvée.

«C'est au départ une rencontre autour de l'environnement avec des parents d'élèves, des élus, des habitants de Mazères-sur-Salat, qui est à l'origine du projet d'épicerie citoyenne», expliquent deux des bénévoles, Véronique et Valérie. «Il manquait une épicerie dans le village».«Les locaux sont municipaux et mis à notre disposition. On s'est engagé à accueillir tout le monde et à ouvrir à tout le monde. Le principe est celui d'une association sous forme de collectif. Les adhérents auront un tarif producteur, les autres paieront une marge supplémentaire.»

Une initiative qui lors de la présentation a attiré beaucoup de personnes du village mais aussi du canton. Les adhérents paient une petite adhésion et ceux-ci s'engagent à donner 4 heures par mois de leur temps à l'association, peu importent les tâches : comptabilité, tenue de la caisse, etc.

Le but est également de promouvoir les producteurs locaux :

«On ne veut pas non plus être en concurrence avec le commerce de boucherie local, donc il n'y aura pas de viande. On est en contact avec un boulanger également. L'idée est qu'il s'installe sur la commune et qu'il puisse faire son pain ici à l'épicerie, déjà équipée d'un four. L'association l'aidera pour les ventes, afin qu'il ait plus d'activités à l'extérieur, car on sait que, uniquement sur le village, ce sera difficilement viable».

Du côté horaires, ce sera trois jours par semaine pour commencer. Ceux-ci seront déterminés par le nombre de bénévoles. Il faut atteindre un objectif de 100 adhérents pour que le projet soit réalisable. Le collectif se réunira en janvier pour faire le point et ouvrir en mars.

Contact pour adhérer : mairie de Mazères 05 61 97 48 22 ou mail : epicerie.citoyenne31260@gmail.com

Z.G.

Tag(s) : #Mazères sur Salat, #Comminges, #Canton de Salies, #commerces, #économie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :