Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
  • Bertrand Ducos reste dans les mémoires de tous les Manois. / Photo DR.

Bertrand Ducos reste dans les mémoires de tous les Manois. / Photo DR.

Publié le , mis à jour

Né en 1922 dans le village de Mane, Bertrand a été une figure de la commune et de l'ensemble du Comminges. Très jeune, il a commencé en aidant ses parents, aubergistes voituriers à Mane, menant lui-même le char de frêt tiré par des chevaux, et ce, jusqu'à Saleich et la vallée de l'Arbas.

Ce fut aussi le début des premiers autocars. La seconde guerre mondiale fera de lui un déporté pendant 2 années, de 1943 à 1945, à Zessen. Retour ensuite dans son village natal où il débute comme chauffeur, mais doit vite prendre les rênes de l'entreprise, à 26 ans à peine, à la suite du décès de son père, Félix.

 

En tant qu'aîné de la fratrie, il devient chargé de famille pour l'éducation d'Aimé, Pierre et Jacques, ses frères, en secondant sa maman, Virginie. De 1947 à 1957, il reste le pilier de l'entreprise. Les frères se partagent, ensuite, la restauration pour Pierre, la boucherie pour Jacques et les terres pour Aimé. Bertrand développe de son côté l'affaire de transports de voyageurs qui rayonne dans tous les marchés du Comminges.

Son mariage avec Mathilde lui donnera un fils, Félix, qui saura développer les «Transports Ducos» et continuer l'histoire commencée à la fin du siècle dernier.

Tous se souviennent de Bertrand, qui faisait le ramassage scolaire avec sa sacoche et, surtout, qui a conduit jusqu'à l'âge de 89 ans sans jamais avoir eu un seul accident.

La Dépêche du Midi adresse ses plus vives condoléances à Félix et à Jocelyne, ainsi qu'a sa famille.

LaDepeche.fr

Tag(s) : #Mane, #Comminges, #Canton de Salies
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :