Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  •  

    Le test en ligne comporte 24 questions autour des symptômes et des antécédents pour évaluer son état de santé et diriger les malades vers le bon interlocuteur. Capture

     

Publié le 

l'essentielLe gouvernement français a mis en ligne un site Internet pour permettre à tous de comparer ses symptômes à ceux du Covid-19. Une manière simple de faire une première évaluation de son état de santé et d'orienter les malades légers pour ne pas surcharger les services du Samu ou des médecins généralistes.

Services d'urgence saturés, médecins généralistes débordés et des milliers d'appels quotidiens au Samu. Le gouvernement a trouvé une manière simple et pratique d'éviter les appels inutiles et de procéder à une première évaluation de son état de santé.

A lire aussi : Perte d’odorat ou de goût, troubles digestifs : les symptômes méconnus du coronavirus

Face à des symptômes souvent difficiles à détecter pour la plupart des gens - car assez similaires à des symptômes de maladies banales - l'Etat a lancé le site Internet maladiecoronavirus.fr. Référencé par le ministère de la Santé, le site propose un dépistage en ligne, rapide et anonyme à l'aide de 24 questions.

"Restez vigilent" ou "contactez le 15"

Le site web balaie des symptômes ressentis (fièvre, toux, problèmes intestinaux ou encore perte de goût ou d'odorat) aux éventuels antécédents médicaux. En fonction de vos réponses et des dernières connaissances scientifiques liées au coronavirus, un algorithme - développé en collaboration avec l'Institut Pasteur - vous suggère de "rester vigilent", de "prendre rendez-vous pour une télé consultation" ou bien de "contacter le 15".

A lire aussi : DIRECT / Coronavirus : décès d'un médecin hospitalier en France, 651 décès en Italie ce dimanche

"Ce n'est pas du diagnostic mais une évaluation de l'état de santé pour savoir vers quoi on doit être orienté", explique à nos confrères du Parisien, le Dr Fabrice Denis, membre de la nouvelle Alliance digitale contre le Covid-19. L'objectif est simple : "réduire le nombre d'appels inutiles vers le Samu".

600 000 connexions en trois jours

Mis en ligne depuis mercredi, le site avait déjà enregistré 600 000 connexions en trois jours, selon ses concepteurs. Dans leur communiqué, ils précisent notamment que "seules 10% des personnes ont été orientées vers le 15. Un chiffre qui illustre l'utilité du site dans la réduction de la pression sur le Samu".

À la fin du questionnaire, le site vous demande d'entrer votre code postal. Des informations non nominatives sauvegardées "dans le plus strict respect de la sécurité et de la confidentialité" pour permettre un suivi de l'évolution de la maladie département par département. "Ces indications seront corrélées avec celles des services hospitaliers et on verra si on peut anticiper par exemple une baisse des patients nécessitant une réanimation", a ajouté le cancérologue.

Selon le dernier bilan des autorités, publié samedi soir, 14 459 cas ont été recensés en France. Un chiffre sous-estimé puisque les dépistages ne sont plus systématiques.

Sandra Favier

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :