Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Mal-levés (Eths mau-lievats)

Article dans la Gazette du Comminges du 1er avril 2020

C'est dans le super livre d'Isaure Gratacos "Calendrier Pyrénéen" chez Privat que l'on peut lire l'histoire des "Mal-levés".

N'y cherchez pas un quelconque rapprochement avec ceux qui se sont levés du peid gauche, ou quelque chose du genre!

Non les Mal-levés correspondent "aux cinq ou six jours de tempêtes, de vent et de neige avec un abaissement brutal et important de la température" à la fin du mois de mars. 

Le conte est toujours savoureux.  

"Le thème en est classique. C'est celui de l'imprévoyance punie: le vacairol , le fermier éleveur, voyant à la fin d'un mois de mars particulièrement clément l'herbe nouvelle pousser vigoureusement dans les prés, donne donc son dernier foin à son bétail. Mais le fermier a été doublement imprudent: non seulement il a épuisé sa réserve de foin mais encore il s'est permis de narguer mars qui, malgré ses marselhetas (giboulées de neige) n'a pu empêcher l'herbe de repousser vite et en abondance. Mais il ne lui reste que deux jours pour le faire et il demande donc à avril de lui en prêter deux autres: brutalement arrivent froid et neige comme cela est fréquent au début d'avril et les vaches ne peuvent paître l'herbe recouverte de neige. Le fermier ne peut plus nourrir son bétail qui dépérit. il sauvera une bête en lui donnant la paille de ses sabots."

Quelques dictons en Couserans et Comminges:

En avril au temps du coucou

Matin mouillé et soir sec.

La neige du coucou

Mange les cerises et les prunes.

Tonnerre d'avril

Sécheresse en été.

 

Tag(s) : #Patrimoine, #Comminges, #Couserans

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :