Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vie pratique | 01.04.20

Partager sur :
 
Covid-19 : l’envoi des chèques énergie pourrait être un peu retardé Batiweb
Le Ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé ce vendredi 27 mars le lancement de la campagne d’envoi des chèques énergie pour l’année 2020. Cependant, l’envoi de cette aide financière permettant aux ménages les plus modestes de payer leurs factures d’énergie, pourrait être légèrement retardé étant donné le contexte actuel de crise sanitaire.

Depuis 2018, certains Français peuvent bénéficier du chèque énergie, un coup de pouce financier pour aider les ménages les plus modestes à payer leurs factures d’énergie ou effectuer des travaux de rénovation énergétique dans leur logement.

 

Concrètement, les bénéficiaires peuvent régler, avec ce chèque énergie, leurs factures d’électricité, de gaz, de fioul domestique, ou d’autres combustibles de chauffage (bois etc.), les charges de chauffage incluses dans les redevances de logements-foyers conventionnés par les aides personnalisées au logement (APL), mais aussi financer certaines dépenses liées à la rénovation énergétique du logement, si les travaux sont réalisés par un professionnel certifié.

 

Face à l’accroissement de la précarité énergétique et pour éviter les impayés et les coupures de gaz ou d’électricité, le gouvernement avait étendu et revalorisé cette aide en janvier 2019, permettant à 5,8 millions de Français d’en bénéficier, contre 3,6 millions en 2018.

 

D’un montant moyen estimé à 150 euros, l’aide peut toutefois atteindre jusqu’à 277 euros. Ce montant est calculé en fonction du revenu fiscal de référence du foyer. Sa spécificité ? Aucune démarche n’est à effectuer par les ménages puisque les foyers éligibles le reçoivent automatiquement par voie postale. Seule condition pour en bénéficier : avoir déclaré ses revenus l’an dernier auprès des services fiscaux, même en cas de revenus faibles ou nuls.

 

Quelques retards à prévoir

 

Si la campagne d’envoi doit débuter cette semaine et s’achever d’ici fin mai, le Ministère de la Transition écologique et solidaire prévient que la réception pourrait être légèrement retardée étant donné le contexte de crise sanitaire liée au Covid-19 :

 

« Compte tenu de l’état d’urgence sanitaire et des mesures de confinement mises en œuvre pour faire face à l’épidémie de coronavirus, la distribution des chèques prendra plus de temps que prévu initialement. Le ministère, l’Agence de services et de paiements et la Poste mettent tout en œuvre, pour que l’envoi des chèques énergie se fasse dans les meilleures conditions à partir du début du mois d’avril jusqu’au mois de mai 2020. Les délais d’acheminement, compris normalement entre 2 et 4 jours, pourraient être légèrement rallongés du fait de la réduction de service de la Poste en période de confinement », précise ainsi le ministère dans un communiqué.

 

Pour utiliser ce chèque énergie, les bénéficiaires peuvent l’envoyer à leurs fournisseurs d’énergie, idéalement en ligne, pour un traitement plus rapide, et ce jusqu’au 31 mars 2021.

 

Le ministère rappelle par ailleurs que les ménages éligibles peuvent demander la « pré-affectation » de leur chèque énergie, c’est-à-dire la transmission automatique de leur chèque énergie à leur fournisseur dès la mi-avril. Grâce à cette solution, le montant de leur chèque est ainsi directement déduit de leurs factures, « pour encore plus d’automaticité ». Cette pré-affectation peut être demandée en ligne, ou en appelant l’assistance destinée aux utilisateurs du chèque énergie.

 

C.L.

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur

Tag(s) : #BTP, #COVID-19

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :