Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Covid-19 : quel impact sur les projets immobiliers des Français ?Vie des sociétés | 07.04.20

Partager sur :
 
Covid-19 : quel impact sur les projets immobiliers des Français ? Batiweb

Après avoir réalisé un premier sondage sur les projets immobiliers des Français en février 2020, la plateforme d’estimation immobilière Drimkiz a décidé de réitérer l’expérience en pleine épidémie pour comparer les réactions. Si les projets immobiliers restent pour le moment stables, les intentions d’achat baissent chez les jeunes de moins 34 ans et les personnes ayant des enfants. Détails.

En début d'année, la plateforme d’estimation immobilière Drimkiz avait pour objectif d’interroger chaque trimestre de l'année 2020 les Français sur leurs projets immobiliers.

 

Après une première enquête menée les 19 et 20 février en partenariat avec l’institut de sondage BVA, Drimkiz a décidé de réitérer l’expérience le mois suivant, pour comparer les chiffres dans le contexte de la crise sanitaire du Covid-19. Les 25 et 26 mars, 907 personnes âgées de 25 ou plus et représentatives de la population française, ont répondu à un questionnaire identique à celui du mois passé. 

 

Les Français plus méfiants ?

 

Cette enquête révèle qu’1 Français sur 6 a toujours l’intention d’effectuer un achat immobilier dans les 12 prochains mois. Le pourcentage est cependant en légère baisse de deux points, 15 % (contre 17 % avant l’épidémie). L’enthousiasme baisse de 4 % chez les jeunes (25-34 ans) et chez les personnes ayant des enfants. Il reste en revanche intacte pour les cadres.

 

pourcentage png

Les projets immobiliers des Français.

Source : Sondage réalisé par Drimkiz et BVA les 25 et 26 mars 2020

 

Parmi les projets immobiliers les plus importants, tous âges confondus : l’achat d’un premier logement (40 %, avec -1 point), la vente d’un logement pour l’achat d’un autre (28 %, avec +1 point), ou encore l’achat pour investissement locatif (chiffre stable de 19 %, qui monte à 28 % pour les personnes percevant un revenu de plus de 3000 € mensuels).

 

projetsimmobiliers png

Source : Sondage Drimkiz et BVA (25 et 26 mars 2020)

 

Dans le détail, 61 % des 25-34 ans ont pour projet d’acheter leur premier logement, soit -6 points par rapport au mois de février. 

 

Un scénario incertain

 

Globalement, les intentions d’achats diminuent assez peu, ce qui montre, selon Drimkiz, que les Français sont encore dans l’expectative concernant la durée du confinement et l’après-crise.

 

Drimkiz compte donc sur sa prochaine enquête pour voir si cette tendance perdure ou si les projets immobiliers baisseront de façon significative.

 

Les Français ne risquent-ils pas de repousser leurs projets immobiliers ? Le secteur immobilier reste incertain quant à l’évolution de la situation, entre les conséquences de la crise économique sur les entreprises, et la baisse de salaire des salariés mis au chômage partiel, voire au chômage tout court. Les Français pourraient être moins solvables, mais aussi avoir moins de velléités de changements dans un contexte de crise économique. A suivre, donc.

 

C.L.

Photo de une : Adobe Stock

Redacteur

Tag(s) : #BTP

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :