Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une bouffée d’air frais pour les horticulteurs, maraichers et pépiniéristes: la secrétaire d'État Agnès Pannier-Runacher a annoncé que "les plants et semences à vocation alimentaire étaient désormais considérés comme de "première nécessité", pendant le confinement lié au coronavirus".

Une nouvelle que Gérard Ferré, horticulteur à Saint-Martory attendait vivement: "les serres sont ouvertes, les particuliers peuvent venir récupérer des plants de légumes et de plantes aromatiques. Ce sont habituellement des retraités qui viennent, mais là ils n’osaient pas trop sortir!"

Si la situation pour les plantes potagères n’est pas la plus problématique car les acheteurs attendent fin avril début mai pour planter, il n'en est pas de même pour les fleurs, qui sont exclues du décret gouvernemental: "certaines vont tenir, je vais continuer à les arroser, les tailler, mais à moment donné ce ne sera plus possible". Dans ses serres ce sont 2 à 3 000 plants qui attendent, semés depuis l’hiver et qu’il ne pourra malheureusement pas continuer à stocker indéfiniment.

Et pourtant! Les fleurs, comme les géraniums, ont, elles aussi, leur utilité pour toutes sortes d’insectes, abeilles y compris, mais aussi pour les jardiniers. Et pour ceux, nombreux, qui ont suivi le maestro Mickaël dans l’émission "N’oubliez pas les paroles", ce jeune maraicher, entomologiste de formation, expliquait ses méthodes de culture: "des bandes fleuries séparent les serres et les différents jardins de culture en pleine terre. Celles-ci ont pour vocation d’attirer certains types d’insectes pour lutter contre les ravageurs de culture."

Dispositifs du décret:

"Est autorisée également la commercialisation des plants à visée alimentaire (légumes, petits fruits, plantes aromatiques) pour les particuliers sous divers modes:

(...) via des dispositifs de retrait de commande et/ou des services de livraison à domicile mis en place par les jardineries, qu’elles soient actuellement ouvertes ou fermées;

via la vente directe par les pépiniéristes sur le lieu de production, sous réserve de la prise préalable de rendez-vous entre les clients et le producteur."

Contact: 12 rue de la Chapelle 31260 Saint Martory tel: 06.24.67.83.45.

Saint-Martory - Horticulteurs, pépiniéristes: la vente directe autorisée pour plants potagers
Saint-Martory - Horticulteurs, pépiniéristes: la vente directe autorisée pour plants potagers
Saint-Martory - Horticulteurs, pépiniéristes: la vente directe autorisée pour plants potagers
Saint-Martory - Horticulteurs, pépiniéristes: la vente directe autorisée pour plants potagers
Saint-Martory - Horticulteurs, pépiniéristes: la vente directe autorisée pour plants potagers
Saint-Martory - Horticulteurs, pépiniéristes: la vente directe autorisée pour plants potagers
Saint-Martory - Horticulteurs, pépiniéristes: la vente directe autorisée pour plants potagers
Saint-Martory - Horticulteurs, pépiniéristes: la vente directe autorisée pour plants potagers
Tag(s) : #Agriculture, #Jardinage, #Commerces

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :