Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Biodiversité  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

Si les forêts tropicales continuent aujourd'hui de jouer un réservoir de carbone, malgré l'élévation des températures, cette capacité d'adaptation présente des limites, selon une étude publiée dans Science le 21 mai, coordonnée par l'Université de Leeds. « Il ressort qu'aujourd'hui le stock de carbone contenu dans ces forêts reste stable jusqu'à une température diurne seuil de 32°C. Au-delà de ce seuil, ce stock diminue très fortement », a indiqué Bruno Hérault, co-auteur de l'étude et spécialiste des forêts tropicales dans l'unité Forêts & Sociétés au Cirad. L'équipe de 225 chercheurs a évalué la quantité de carbone stockée dans des forêts situées dans des conditions de climats différents. Ils se sont penchés pour cela sur 813 forêts tropicales du monde entier.

La tentative de limiter la hausse des températures à 2°C, fixée par l'Accord de Paris, ne serait pas suffisante, selon les scientifiques. « Si nous limitons les températures moyennes mondiales à une augmentation de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels, cela pousse près des trois-quarts des forêts tropicales au-dessus du seuil de température que nous avons identifié, explique Martin Sullivan, l'auteur principal de la publication, chercheur à l'Université de Leeds et à l'Université métropolitaine de Manchester. Toute nouvelle augmentation de la température entraînera des pertes rapides de carbone forestier en zone tropicale. »

 

Tag(s) : #Environnement
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :