Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...
Diaporama faites avancer avec les flèches...

Diaporama faites avancer avec les flèches...

 

A l’heure où la région Occitanie lance un grand plan de relance du tourisme, focus sur le territoire Cagire Garonne Salat où Anne Bergamelli, vice-présidente au tourisme de la communauté de communes, répond à nos questions.

 

Quel est le plan d’actions à l’échelle de la communauté de communes Cagire Garonne Salat ?

 

AB : Il est important de rappeler que sur notre territoire, le tourisme constitue un axe important de développement économique et d’aménagement. Avec mes collègues élus, nous avons pris la mesure de ces enjeux, et avons fait, depuis plusieurs années, le choix de faire du tourisme un des piliers de notre économie, ce qui se traduit par un budget annuel du tourisme d’un demi- million d’euros.

Ce budget permet, au travers de l’Office de tourisme intercommunal, de faire fonctionner 4 bureaux d’accueil et d’information des touristes, de proposer un soutien logistique et de conseil aux professionnels du tourisme. Il permet également d’entretenir et d’ouvrir au public l’abbaye de Bonnefont, site patrimonial classé qui propose un programme culturel et éducatif très riche ainsi que de nombreuses manifestations autour des jardins et de la botanique. Enfin, la Communauté des communes entretient et valorise un réseau important de sentiers de randonnée.

Aujourd’hui, le secteur du tourisme est particulièrement impacté par la crise sanitaire liée au coronavirus. Tous les professionnels du tourisme, les hôtels et hébergeurs, les restaurants et les cafés, ont dû, du jour au lendemain, fermer leur porte et cesser leur activité, et cela depuis plus de six semaines, et pour une durée qui n’est pas encore connue.

Nous allons actionner tous les leviers à notre disposition pour réactiver ce secteur. En outre, en cette période où les Français vont se tourner vers des destinations proches, il nous incombe de mieux faire connaître notre beau territoire et inciter les touristes à visiter le Comminges. Car c’est bien sûr à l’échelle du Comminges que nous devons faire de notre territoire une destination touristique. La reconnaissance du PNR sera, dans un avenir que nous souhaitons proche, un levier important de valorisation du Comminges, permettant un essor de la fréquentation touristique.

Nous avons demandé à l’office de tourisme de travailler sur la mise en place d’un plan de marketing territorial avec les deux autres offices de tourisme commingeois, mais aussi avec les Comités Départemental et Régional du Tourisme. Le plan de communication devra s’adresser en priorité à la clientèle régionale, en identifiant des cœurs de cible par secteur.

Nous souhaitons enfin travailler avec la Région sur les dispositifs financiers de soutien aux acteurs du tourisme.

 

Quels atouts souhaitez-vous valoriser ?

 

Notre territoire a la particularité de proposer un environnement naturel préservé, tout en étant à la fois riche et diversifié en offrant des paysages de plaine, de bord de fleuve, de montagne : nous allons concentrer notre communication sur le tourisme vert : partir à la découverte de nos sentiers de randonnée, avec des éléments de patrimoine à découvrir au détour d’un chemin. Nous allons inviter nos visiteurs à découvrir nos petits villages et leurs marchés, nos habitants et notre histoire, nos traditions et notre sens du bien vivre.

 

Quel est l’accompagnement proposé aux socioprofessionnels ?

 

Nous informons régulièrement les acteurs du tourisme, au travers de notre communication et de celle de l’office de tourisme, sur les aides financières qui sont proposées par l’Etat et la Région ou celles, plus sociales, proposées par le Département. Nous réfléchissons à abonder le fonds de soutien à l’économie touristique de la Région. Enfin, nous faisons preuve de souplesse devant les retards de paiement de la taxe de séjour 2019. En dépit de tous nos efforts, je crains cependant que certaines entreprises du tourisme ne rencontrent de trop grandes difficultés, qui ne leur permettent pas de reprendre leurs activités après la crise, comme cela est à craindre également dans d’autres secteurs économiques.

 

Quels sont les projets touristiques en cours ?

 

Nous avons fait le choix de valoriser davantage encore notre réseau de sentiers de randonnée autour d’un projet structurant que nous voulons attractif et en lien avec l’ensemble du réseau des sentiers commingeois, de façon à en faire un véritable atout de développement touristique.

Nous avons fait récemment l’acquisition du lac de Touille, avec le projet d’en faire un lieu ludique, éducatif et de détente, centré sur l’eau et la biodiversité.

Une piste cyclable a été aménagée par le Département, qui sera reliée à la voie verte ariégeoise. Nous avons fait appel au CAUE pour nous proposer un aménagement de cette piste, qui permettra à nos touristes de découvrir ainsi notre station thermale de Salies du Salat, de faire une halte au bord du lac de Touille, et, qui sait, de s’en éloigner vers les estives toutes proches ?

Nous travaillons également avec le Département pour donner une nouvelle dimension à l’abbaye de Bonnefont qui pourrait devenir, aux côtés de Saint Bertrand du Comminges, de Lespugue/Montmaurin et du musée forum de l’Aurignacien, un site touristique majeur du Comminges et de la Haute Garonne.

Enfin, l’office de tourisme travaille en partenariat avec les professionnels du tourisme du territoire, pour proposer à la vente des « packs » de séjour incluant hébergement, restauration et activités sportives ou de découverte.

Nous travaillons enfin sur d’autres projets d’investissements touristiques, dont nous vous entretiendrons, bien sûr, dans les mois et les années à venir.

Tag(s) : #3CGS, #Animations, #Tourisme, #Comminges, #Haute-Garonne

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :