Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Environnement

 

 

Illustration d'oiseau

Illustration d'oiseau © Maxppp - Catherine Aulaz

Dossier : Coronavirus

Dimanche 10 mai 2020 à 10:33 - 

Par Bastien ThomasFrance Bleu IsèreFrance BleuA partir de ce lundi 11 mai, il sera de nouveau possible d'aller faire des balades en montagne, ou plus généralement, en pleine nature. Avec le confinement justement, elle a pu reprendre ses droits dans certains lieux. La Ligue de Protection des Oiseaux appelle donc à la plus grande vigilance.

"La faune sauvage a pu profiter du confinement et de l’absence d’activités humaines pour se réapproprier certains espaces et les oiseaux ont peut-être fait leur nid dans votre "spot" favori" alerte la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) en Auvergne-Rhône-Alpes, quelques jours avant la date du déconfinement en France. Alors que les Isérois vont pouvoir de nouveau profiter de l'air pur, la LPO met en garde et demande le plus grand respect de l'environnement.

À lire aussi Coronavirus : confinés, mais aux aguets pour compter les oiseaux

Le printemps est arrivé en plein confinement et la saison des reproductions des oiseaux qui va avec. De nombreuses espèces ont alors fait leurs nids et "les œufs ont certainement déjà éclos, les jeunes poussins ayant besoin d’être nourris très régulièrement par leur parents" explique la LPO.

Concilier activité de plein air et respect de la biodiversité

Si vous observez des nids, des rapaces ou toute autre espèce lors de vos premières balades en montagne, séances de vol libre ou encore d'escalade, n'hésitez pas à prévenir la LPO par mail et ainsi trouver une solution permettant de concilier votre activité et la faune sauvage.

"De manière générale, si jamais vous avez la chance de croiser un animal sauvage lors de vos sorties, il est préférable de chercher à vous en éloigner ou au moins de vous arrêter le temps que l'animal s'éloigne (si l'activité le permet)" - la LPO Auvergne-Rhône-Alpes.

Enfin, il existe aussi le site internet de Biodiv'Sports pour prendre connaissance des zones où vous êtes susceptibles de croiser certaines espèces. Bien évidemment, les cartes proposées ne sont pas exactes à 100%, vous pouvez très croiser des animaux en dehors de ces zones. 

Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO)

Oiseaux 

 

Bastien Thomas 

France Bleu Isère

Déconfinement : sortez mais sans déranger !

 - 

Par France Bleu Drôme Ardèche

 

La nature a repris ses droits pendant le confinement. La LPO qui agit pour la biodiversité appelle à la vigilance les amateurs de grands espaces qui vont aller se promener ou faire du sport. Attention à ne pas perturber les nids installés dans les zones désertées par l'homme.

Un faucon pèlerion nourrit ses petits (Capture d'écran)

Un faucon pèlerin nourrit ses petits (Capture d'écran) - loire.lpo.fr

C'est un appel lancé à tous ceux qui vont aller prendre l'air en pleine nature dans les prochains jours...La LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) Auvergne-Rhône-Alpes demande aux randonneurs mais surtout aux grimpeurs ou aux amateurs de parapente de faire attention à d'éventuels nids installés dans des zones d'activités sportives qui n'étaient plus fréquentées par l'homme depuis deux mois. La période de nidification des vautours pèlerins a commencé au début du confinement. Les rapaces ont pu faire leur nid sur des parois d'escalade habituellement très empruntées par les grimpeurs. L'association qui oeuvre pour la biodiversité recommande en cas de rencontre de s'éloigner ou, au moins, de s'arrêter. Dans le cas contraire, les parents dérangés peuvent délaisser le nid en risquant d'entraîner la mort des oisillons.

Tag(s) : #LPO, #Environnement, #COVID-19

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :