Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Déconfinement, le 9ème jour du reste de ta vie...

On s'était dit, dès le déconfinement on fera un barbeuk géant, on se retrouvera avec les voisins du quartier, la famille, les amis... parce qu' il faut exorciser tout ça, reprendre une vie comme avant...

En fait on n'a rien fait... beaucoup n'ont pas voulu sortir du confinement. Par peur, ne sachant pas trop à quelle sauce ils seraient mangé.

Le président avait dit "on est en guerre". Il ne se trompait pas beaucoup. Le deconfinement c'était l'après guerre. 

C'était pas la grande joie de la Libération, car on savait que l'ennemi était toujours tapi dans l'ombre, prêt à resurgir.

En tout cas l'Apres c'est sûr n'était pas comme l'Avant. En tout cas pas pour tout le monde, et pas pour moi.

Si pour certains rien n'avait changé, tant mieux. Mais pour d'autres , il y avait des choses qui avaient changé. Parce qu'entre l'Avant et l'Apres, il y avait eu le Pendant. Et ça, ça changeait tout.

Dans les guerres il y a ceux qui sont au front, et il y a les planqués, il y a ceux qui donnent les ordres en 1ere ligne et ceux qui les donnent depuis l'arrière, il y a les saboteurs et les téméraires, ceux qui nourrissent la population et ceux qui mangent, les profiteurs et j'ai même vu des résistants de la dernière heure. Quelques élus se rendant compte que tout compte fait, cette guerre ne s'était pas trop mal terminée, que tout s'était bien passé, comme ils l'avaient toujours dit... et qu'il ne fallait pas qu' Ils se retrouvent à la ramasse au moment où les lauriers seraient distribués.

Enfin vous me direz, rien qui ne change de la vraie vie.,

Ce qui a changé entre l'Avant et l'Après, c'est donc le Pendant. 

Et au moment de cette Libération, il y a eu comme un jeu de chaises musicales. Des gens du Pendant sont venus remplacer ceux d'Avant. Enfin une partie, avec ce sentiment un peu désenchanté, de déception, de se dire "tiens s'il n'y avait pas eu ce confinement on aurait pas su... on aurait continué à se tromper, à croire que l'on pouvait avoir confiance dans un tel ou une telle, alors que, ben non, c'était une erreur."

Voilà c'est un peu pour tout ça qu'au moment du deconfinement on n'a pas forcément sauté au plafond, tué le veau gras et sorti les bouteilles de champagne.

Parce qu'en fait il faut "recréer du lien", c'est comme ça qu'ils disent. Et il faut recréer du lien aves des personnes du Pendant, qu'en fait on ne côtoyait pas plus que ça Avant. Mais on va le faire ce barbeuk , quand on sera tous deconfinés, sortis de notre cocon, on va le faire avec des personnes qui en valent la peine, et il y en a eu, et même un paquet de ces petites gens qui chaque jour ont fait leur job, sans se debiner, pour ajouter une petite pierre à la reconstruction, rendre plus facile la vie des gens, Pendant, les rassurer. C'est vrai de quoi a t-on manqué, ici, dans ce Comminges ? De rien ou de presque rien... Dans la vraie guerre on aurait pu être sous les bombardements, blessés, rationnes, sans électricité, sans chauffage...

Enfin, vous l'avez compris les jours d'Après, c'est pas encore ça.

Et puis maintenant j'attends les plus de 200kms pour aller voir mon fils et sa petite famille, ma sœur et mon beau frère, celui qui a été blessé à la guerre d'Algérie et qui a eu la médaille militaire l'an dernier, le 8 mai 2019. Juste partir un peu plus loin, quelques temps, parce qu'on le sait bien, tout compte fait, rien ne changera dans nos campagnes... Ce sont ceux d'Avant qui seront là Après. Tant mieux si c'en était d'autres qui ont fait tourné la boutique pendant le Pendant. Tout va reprendre sa place... Tels des diablotins sortis de leurs boites certains "disparus" du Pendant vont refaire surface et reprendre leur place dans le grand échiquier !

Et donc, du coup il y aura plein de trucs que je n'aurais plus le temps de faire... Passer du temps comme Avant pour faire plaisir à des gens qui étaient aux abonnés absents pendant le Pendant.

Oui il faut s'en tenir aux vrais valeurs et ne pas perdre son temps à des broutilles qui n'en valent pas la peine. Allons à l'essentiel !

Genre dormir par exemple...

Tag(s) : #COVID-19

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :