Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

On voit beaucoup dans les intérieurs de magnifiques terrariums composées de plantes variées. Pourquoi ne pas reprendre ce concept dans un but à la fois ludique et éducatif, un terrarium dans lequel non seulement les plantes sont visibles mais également leurs racines, dans lequel on commence par le tout début, la graine, pour la voir se transformer. Et si en plus ce sont des légumes que vous semez, l’expérience éducative est presque complète !

Terrarium potager

INFORMATIONS

Niveau de difficulté

facile

Âge

à partir de 6 ans

Matériel

  • Un vase haut, transparent et assez étroit pour que les racines des plantes soient bien visibles. La hauteur va dépendre des légumes que vous allez y planter.

  • Du gravier ou des petits cailloux pour assurer le drainage sans lequel les racines des plantes finiraient par s’asphyxier.

  • Du terreau pour potager.

  • Du sable, un peu de sciure ou d’écorces, des feuilles mortes.

  • Des graines : les légumes-racines sont particulièrement intéressants à planter, panais, carottes ou navets, mais aussi des radis, bien plus rapides à se développer ; des haricots, dont la graine très visible va germer rapidement et donner de belles racines ; du basilic, qui lève également assez vite ; des poireaux, encore une autre forme de racine...

  • 2 lombrics ramassés dans le jardin.

Étapes

  1. Lavez le vase et séchez-le.

  2. Faites la couche de drainage, elle doit faire plusieurs centimètres d’épaisseur pour être efficace, puis une couche de sable.

  3. Versez la moitié du terreau, qui pourra être légèrement humidifié au préalable.

  4. Puis une couche de sciure, et encore du terreau. Vous pourrez placer également quelques feuilles mortes.

  5. Semez quelques graines de carottes (ou navets ou panais…), quelques graines de radis, 2 ou 3 haricots, ainsi de suite. Veillez à semer quelques graines tout contre la paroi transparente pour qu’ils soit possible de voir leur évolution.

  6. Gardez ce terrarium potager maison à température ambiante et en pleine lumière, en évitant toutefois la lumière directe du soleil et la proximité de sources de chaleur.

  7. Lorsque toutes les graines auront levé et fait quelques feuilles, il sera temps d’enlever le surplus, gardez un seul exemplaire de chaque, le plus robuste et le mieux placé.

L’observation du terrarium potager

La levée des graines

Au départ, la graine paraît sans vie, mais elle est juste en dormance. Dans la nature, celle-ci dure tout l’hiver, la graine attend patiemment que les conditions soient réunies pour germer : chaleur et humidité. Notamment selon leur origine, la température à laquelle germent les plantes n’est pas la même.

Une fois dans la terre humide et à température douce, la graine commence à se gonfler et il est possible de voir son enveloppe se fendre lentement. C’est une racine qui apparaît en premier, plongeant rapidement dans le sol pour nourrir la plante. Jusque là, c’est la graine elle-même qui a fourni les nutriments.

Quelques jours plus tard, à l’opposé de la racine, sort une petite tige.

Le développement des racines

Grâce à une loupe les enfants peuvent observer de près les racines des plantes : les petits poils qui permettent à la plante de prélever dans la terre l’eau et les minéraux nécessaires à sa croissance, ce sont les poils absorbants. Ces poils apparaissent très rapidement une fois que la germination a eu lieu.

Il va être facile d’observer que les racines des carottes et autres radis ne se développent pas du tout de la même manière que celles des haricots, et qu’elles ressemblent rapidement à un mini-légume !

La croissance de la tige et des feuilles

Une fois la tige sortie de terre, il faudra peu de temps pour que les feuilles naissent. Ce sont elles qui vont permettrent à la plante de se développer grâce à la lumière du soleil, en association avec les racines, grâce au processus de photosynthèse.

La vie des lombrics

  • Le lombric se déplace grâce aux poils minuscules qu’il a sur tout le corps et aux muscles qui lui permettent de s’allonger et de se raccourcir, pour ramper, et d’épaissir l’avant de son corps pour écarter la terre.

  • Bien que n’ayant pas d’yeux, il possède des cellules sur la peau qui sont sensibles à la lumière.

  • Il respire par la peau, et il faut que sa peau soit humide pour permettre cette respiration. Lorsque le sol est sec, le lombric se fait une “chambre” et se roule en boule.

  • Il se nourrit de terre (on dit qu’il est géophage) et une fois digérée il la recrache sous forme de petits tortillons. Il mange également de la matière organique : sciure, feuilles mortes.

  • Le lombric est hermaphrodite : il s’accouple sous la forme mâle puis devient femelle. Il forme à ce moment là des cocons qui contiennent chacun 1 œuf, qui mettra de plusieurs semaines à plusieurs mois, en fonction de l’espèce, pour éclore.

 

La vie de la terre, des plantes et des vers de terre est passionnante, et tellement facile à observer avec ce terrarium. De quoi faire plein de jolies expériences avec les enfants. N’hésitez pas à y planter 1 ou 2 petites fleurs, leur observation est tout aussi intéressante et vous apporterez ainsi un peu de couleurs

Tag(s) : #Jardinage, #Education, #Jeunesse

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :