Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

  • Raoul Raspeau, maire de Saint-Martory.Raoul Raspeau, maire de Saint-Martory.
    Raoul Raspeau, maire de Saint-Martory. PhotoDDM. ZG.

Publié le  , mis à jour 

Toujours présent et joignable dans les locaux de la mairie, de 9 heures à 18 heures, le maire de Saint-Martory, Raoul Raspeau, n’a rien lâché.

"Rien de spécial à signaler pendant ce confinement, les directives ont été respectées et la gendarmerie a patrouillé régulièrement", explique le maire. "Des dispositions ont été prises dès le 17 mars afin que les personnes ne pouvant se déplacer puissent être prises en charge pour les courses, elles ont été faites deux jours par semaine, le mercredi et le vendredi, par des conseillers municipaux, et livrées aux habitants".

Quelques préoccupations toutefois – l’approvisionnement en masques, la fermeture partielle de la Poste et le devenir des petits commerces en sortie de confinement – n’ont pas manqué d’inquiéter les élus locaux. Resté fermé jusqu’au 21 avril, le bureau de poste a fini par rouvrir les mardis et vendredis : "On vient de faire pour 200 000 € de travaux. Je comprends que l’on préserve la population et le personnel, mais au niveau sécurité, cela aurait été facile de canaliser les personnes, le postier au guichet ayant la possibilité d’ouvrir et fermer la porte automatiquement. Ici nous avons une population rurale et de personnes âgées pour qui la Poste est primordiale pour retirer de l’argent liquide. Les gens ont besoin d’argent liquide, certains voulaient nous confier leur carte bancaire pour aller retirer leur argent à Salies-du-Salat. Ce n’est pas normal."

Du côté de l’EHPAD, pas de cas de COVID-19 : "Les résidents ont été confinés deux semaines avant la date annoncée par le gouvernement. Et je tiens à remercier le personnel de l’EHPAD pour son engagement."

Depuis le début du confinement, Raoul Raspeau n’a eu de cesse que de chercher à se procurer des masques, pour l’EHPAD, les employés municipaux, les habitants et les enfants au moment du déconfinement.

Enfin le souci du maire concerne les petits commerces fermés aujourd’hui et qui ne rouvriront pas le 11 mai. Que vont-ils devenir ? Comment passer le cap de ces mois sans activités ? "Il faut absolument qu’ils puissent redémarrer, sans quoi toute l’activité, l’animation du village va en pâtir."

Contact : 06 82 30 59 67. ou 05 61 90 22 24

Z.G

Tag(s) : #Saint-Martory, #Comminges, #COVID-19

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :