Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recycler les chaussettes orphelines, c’est le pied!

Chaque année, 16 000 tonnes de chaussettes sont mises à la poubelle et seulement 18% se retrouvent en centre de tri pour être recyclées. Un kilo de chaussette recyclé permet d’économiser 16 600 litres d’eau et d’éviter le rejet de 25 kilos de Co2. Des initiatives originales de collecte et de revalorisation mettent tout en œuvre pour sauver la chaussette orpheline.

Rien ne se perd, tout se détricote

L’Association Chaussettes Orphelines porte franchement bien son nom et œuvre depuis 2008 dans le recyclage textile, l’insertion sociale des habitants du quartier de la Goutte d’Or à Paris et la sensibilisation au développement durable et éthique.

A la tête de cette initiative, une magicienne. Ancienne styliste, Marcia de Carvalho a le don de réaliser des collections de vêtements et d’accessoires originaux…avec des chaussettes orphelines en patchwork! Puis, devant la quantité de chaussettes reçues, elle décide d’aller encore plus loin. Après trois ans de recherches menées avec des ingénieurs et des filateurs français, ils mettent au point un fil 100% recyclé. Pour fabriquer une tonne de fil recyclé Chaussettes Orphelines, il faut 500 kg de chaussettes usagées et 500 kg de chutes de laine, ce qui permet de re-tricoter 16 660 chaussettes ou 1 831 sweat-shirts.

De fil en aiguille l’association se développe et l’on peut acheter les créations en ligne, mais aussi dans les divers points de collecte. Le projet a reçu le prix du Paris Durable en 2016. En 2017, Chaussettes Orphelines a obtenu le sésame « Fabriqué à Paris » et a été récompensé par le 1er Prix du Jury dans la catégorie « Innovation ».

En 2019, Les Chaussettes Orphelines lancent le easy recycling. Ainsi pour chaque achat en ligne, une étiquette retour prépayée permet de renvoyer 500 grammes de chaussettes gratuitement.

Reconstituer des paires

C’est du côté de Lille que l’association “Sock en stock” décide de venir en aide aux personnes en situation de précarité en facilitant la collecte, le tri et la distribution de chaussettes propres et sèches.

Dix-huit points de collecte en France sont partenaires de l’association et tous les colis de chaussettes sont acheminés au siège de l’association à Lille. La première étape débute par le lavage de toutes les chaussettes, une désinfection nécessaire pour éliminer toute souche bactérienne éventuelle.

Une fois écartées les chaussettes trouées, tachées ou élimées…la méthode de tri rigoureuse intervient. La première étape est le tri par taille, la deuxième est de trier par catégorie de hauteur de jambe (socquette, courte, mi-mollet et longue). Vient ensuite l’étape du tri selon leur usage, la sportive ou de ville et dans un dernier temps, les chaussettes sont triées par couleurs et catégories (noires, blanches, de couleurs, unies, rayées, à poids, à motifs).

Depuis septembre 2017, l’association a distribué 18 721 paires de chaussettes. La distribution gratuite des paires reconstituées est organisée dans les ateliers de l’association ou de nombreux cartons sont confiés à différents partenaires comme l’Armée du Salut, La Croix Rouge Française…

Recycler et revaloriser les chaussettes orphelines, c’est franchement le pied !

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il se passe de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>> ou suivez-nous sur les réseaux sociaux.

Tag(s) : #Insolite

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :